☰ Menu eFinancialCareers

Nombreuses opportunités dans les services financiers aux grands groupes

Vue de l’extérieur, la Suisse est surtout réputée pour sa banque privée. Mais c’est dans la finance d’entreprise – et notamment les services financiers des grands groupes – que le vivier d’emplois est le plus important et que se trouvent actuellement les opportunités d’embauches. Nombreuses en effet sont les grandes entreprises internationales qui ont leur siège européen ici , rappelle Guy de Brabois, Country Manager Switzerland chez Robert Walters basé à Zurich.

Et si l’arrivée d’un nouvel Hedge Fund en provenance de la City fait la Une des médias, l’impact en terme de recrutements se limite le plus souvent à quelques dizaines d’embauches. Par contre, lorsque des grands groupes comme Alstom, Johnson & Johnson, Dow Chemical, Baxter, Nissan… décident d’établir leur direction financière dans des cantons à fiscalité attractive, ce sont des milliers d’emplois qui sont concernés , poursuit Guy de Brabois.

On le constate, tous les secteurs sont concernés. Certaines villes se sont même spécialisées, à l’instar de Bâle qui accueille de nombreux sièges de sociétés high tech et pharmaceutiques. Il faut dire que, outre sa fiscalité, la Suisse offre aux grands groupes de nombreux atouts : infrastructures, formations de qualité, mécénat, présence de fonds de private equity et d’ONG, etc.

Des rémunérations attractives

Directions financières, services financiers, consolidation, reporting, audit, contrôle de gestion, tax league sont autant d’activités qui recrutent et à tous les niveaux : de l’analyste débutant au directeur senior. Sans surprise, les postes de siège recrutent essentiellement au niveau middle & top management. Mieux vaut d’ailleurs avoir un profil international pour couvrir depuis la Suisse la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) d’un grand groupe.

Les recrutements s’effectuent donc à travers le monde entier. Et beaucoup de pays ne souffrent pas la comparaison en terme de rémunération. Ainsi, un contrôleur de gestion avec 5 ans d’expérience touchera en moyenne un salaire annuel de 120 000 francs suisses (environ 70 k€), contre 50-55 k€ s’il travaille en France.

Enfin, un certain nombre de fonctions ont vu leurs salaires augmenter par rapport à l’an dernier, comme le révèle l’Étude de rémunération 2010 publiée par Robert Walters Suisse. Voici quelques exemples concernant des professionnels avec 5 à 7 ans d’expérience.

Salaire annuel (CHF) 2009 2010

Audit 60-120k 80-120k

Legal and compliance 60-110k 80-110k

Tax manager 60-100k 80-100k

Gestion trésorerie 60-100k 80-120k

Kommentare (0)

Comments

Ihr Kommentar wird gerade geprüft. Nach erfolgreicher Prüfung wird es live gestellt.

Antworten

Pseudonym

E-Mail

Alle Informationen zu unseren Community-Richtlinien finden Sie hier