Bruxelles en recul dans un classement mondial des places financières

eFC logo
Bruxelles

Bruxelles

La nouvelle édition du Global Financial Centres Index (GFCI) révèle que Bruxelles se trouve à la 47e place du classement réalisé par le consultant Z/Yen Group et sponsorisé par le Qatar Financial Centre sur la base de critères objectifs de compétitivité (transports, coût de la vie, volume de titres échangés, pourcentage de l’industrie financière dans le PIB…) et de questionnaires envoyés à près de 2 000 professionnels de la finance.

Sans grande surprise, Londres continue de truster la première place des 77 places financières dans le monde, devant New York et Hong Kong. A noter que les places asiatiques sont au nombre de cinq à être classées dans le Top 10, traduisant ainsi le dynamisme économique de cette région. On ne peut hélas en dire autant de la place financière bruxelloise qui atterrit au 47e rang, juste derrière Dublin (46e) mais loin derrière les autres places financières francophones comme Genève (14e), Paris (22e) et Luxembourg (23e).

Bruxelles a même reculé de plusieurs places par rapport à l’an dernier. Faut-il y voir là l’impact du démantèlement de Dexia ? « Concrètement, cela signifie que des emplois vont disparaître en Belgique. L’attractivité des talents est capitale, d’où l’importance, pour notre association, de constituer une vitrine des différents métiers financiers », rappelle Thierry Beauvois, secrétaire général du Belgian Finance Club, une association qui ne ménage pas ses efforts pour valoriser la place financière bruxelloise qui en a bien besoin !

Source : GFCI

Close