OPINION : Comment éviter de faire de trop vieux os dans la finance

eFC logo

À moins de s'appeler Anton Kreil, ce dernier prétendant avoir pris sa retraite à seulement 28 ans, vous êtes probablement en train de réfléchir à la façon d'amasser suffisamment d'argent pour pouvoir quitter la finance avant vos 60 ans.

Agé de presque 45 ans, je fais partie du lot et ne m'en cache pas. Avant que les internautes suspicieux ne viennent poster sur ce site leurs commentaires péjoratifs habituels, je tiens à préciser que mon témoignage est basé sur des observations de quelqu'un qui a passé 20 ans de sa vie à la City et non pas d'un illuminé de 25 ans qui pense avoir la science infuse.

Voici donc mes conseils pour éviter de faire de trop vieux os dans l'industrie financière :

1) Ne pas divorcer

Il y a deux raisons à cela : la première, c'est qu'entretenir deux ménages à la fois va provoquer une hémorragie de dépenses qui va tuer votre assise financière et repousser d'au moins cinq ans votre vie après la City .

La deuxième raison, c'est que les employeurs n'aiment pas les personnes qui divorcent. Elles sont réputées instables, inconstantes dans leur environnement professionnel, et leur travail en souffre. La plupart des gens divorcés (ou qui ont été contraint de divorcer) que je connais ont eu une évolution de carrière négative au cours de l'année qui a suivi.

2) Se préparer à vous faire remplacer par un junior

À 40 ans, juste au moment où vous pensez que vous êtes au top de la partie, un jeune loup de 35 ans viendra et prendra votre place. J'ai vu cela se produire plus de 50 fois au cours des vingt dernières années. La seule consolation, c'est que les 35 ans seront dans la même situation cinq ans plus tard... D'où la nécessité d'avoir un plan de repli lorsque votre heure viendra.

En supposant que vous restiez à la City, passer du sell-side vers le buy-side (et vice versa) est à mon avis la meilleure voie à suivre, plutôt que de passer désespérément d'une grosse banque d'affaires à un poste subalterne dans une banque de seconde zone. Je ne connais personne qui a vraiment réellement rebâti une nouvelle carrière de cette façon. Sans parler du fait que lorsque vous quittez ce genre d'établissements, vous n'avez plus aucune idée de ce que vous allez faire avec votre CV périmé .

3) Construire un portefeuille d'affaires en dehors de la banque

Pensez à ce que vous voulez faire une fois que vous aurez quitté la City et commencez à le faire maintenant. Construire une solide base de connaissances et de contacts et même monter la structure de votre prochain business sont des choses à préparer à l'avance, et non pas une fois que la manne sera tarie. Certains de mes amis qui se sont retrouvés sur le carreau un an ou deux avant leur projet d'entamer une nouvelle carrière, y ont finalement renoncé.

Si vous avez lu cet article et que votre réaction est de dire il ne m'a rien appris, tout cela je le savais déjà , alors estimez-vous satisfaits. Après tout, nous sommes tous dans la même galère, n'est-ce pas ?

L'auteur, qui a fait un mariage heureux, figure parmi ceux qui comptent dans la City tout en ayant développé un portefeuille d'affaires à l'extérieur...

Close