Robert Walters scrute les tendances 2012 du recrutement en Belgique

eFC logo
Binoculars, indicating detective work

Le cabinet de recrutement spécialisé Robert Walters vient de publier sa Salary Survey 2012 qui dresse le bilan de l’année 2011 et les perspectives 2012 en matière de recrutement et de salaires en Belgique. Malgré une conjoncture difficile, l’activité du recrutement a été soutenue jusqu’au mois d’août, avant d’enregistrer sur le reste de l’année une baisse significative des volumes d’embauches et un allongement des processus de décision. Nombreuses en effet sont les entreprises qui ont annoncé un gel des recrutements et des restructurations internes.

Dans un tel contexte, il est toujours difficile d’établir des prévisions précises. « Les perspectives pour 2012 sont plus que jamais incertaines et dépendent notamment de l’évolution de la crise de la zone euro. Cependant des facteurs tels que l’augmentation des contraintes réglementaires et le jeu naturel des départs devraient générer des pics dans l’activité de recrutement », souligne l’étude.

Car les besoins sont bien là, à commencer par le secteur bancaire : IT, risk management, compliance, audit, reporting financier, management de projets, gestion d’actifs, banque privée et banque de détail sont autant de lignes de métiers qui continuent à recruter. En finance d’entreprise, les candidats qui maîtrisent les process d’optimisation, le management par la performance, le lean controlling ou le cash management restent activement recherchés, crise oblige. Enfin, dans le secteur de l’assurance, les spécialistes Solvency II et IFRS, auditeurs, actuaires et relationship managers ont plutôt le vent en poupe.

Si dans son étude, Robert Walters indique que globalement, il ne faut pas que les professionnels de la finance s’attendent à voir leurs salaires augmenter au premier trimestre 2012, il existe cependant une exception à la règle en ce qui concerne les risk managers, les contrôleurs financiers et les spécialistes Bâle 3, qui devraient en effet voir leurs rémunérations significativement augmenter, étant donné que ces fonctions stratégiques, très demandées sur le marché belge de l’emploi en finance, ne trouvent pas toujours preneur.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close