Le conseil de Cantona : faire la révolution en ruinant les banques !

eFC logo

Les banquiers ont bon dos. Depuis la crise, on les accuse de beaucoup de maux. Aussi les propositions extrêmes voire extrémistes visant à réformer le secteur sont devenues monnaie courante. Mais celle-ci a une saveur particulière, car elle vient d'un grand intellectuel... du football.

Le King Eric a mis de côté ses nouvelles passions que sont le cinéma et le football de plage pour coacher les apprentis révolutionnaires : exit les manifs, viser les banques !

Au lieu d'aller dans les rues faire des kilomètres (pour manifester), tu vas à la banque de ton village et tu retires ton argent , propose-t-il dans une vidéo réalisée pendant un entretien au journal régional Presse Océan le 6 octobre dernier. Le clip a d'abord été repris par les médias étrangers après que des internautes l'ont posté sur YouTube notamment. Depuis 12 millions de personnes l'ont visionné. Pas étonnant qu'on le voie revenir en boomerang en France.

Et s'il y a 20 millions de personnes qui retirent leur argent, le système s'écroule : pas d'arme, pas de sang, rien du tout. À la Spaggiari , dit-il avec un sourire ironique en faisant référence au truand Albert Spaggiari auquel a été attribué le casse du siècle d'une banque à Nice en 1976.

Déjà que les nouvelles n'étaient pas très bonnes avec une anticipation d'une baisse de 5% de l'emploi dans les activités financières d'ici à 2015 (Les Echos)... Bref, on aurait pu se passer des menaces de Canto !

Close