Avantages extra-légaux : le temps de la flexibilité

eFC logo

Les circonstances économiques actuelles ne pèsent pas seulement sur le versant monétaire du package de rémunération. Les effets de la crise se font sentir dans les autres composants du package de rémunération. Simon De Maeseneer, headhunter spécialisé dans les banques belges chez Huxley fait le point : Les candidats rencontrent de plus en plus fréquemment des offres de rémunération de type "take it or leave it". Ils se montrent beaucoup plus flexibles dans leurs demandes en ce qui concerne leur voiture de société. Même les top seniors qui sont sollicités réfléchissent avant de changer d'employeur. Une étude récente de Robert Half parvenait à une conclusion similaire : ce n'est pas la marque ou le modèle de voiture de société qui décide les profils de haut niveau à changer d'employeur.

Côté employeur, c'est également le concept de flexibilité qui s'impose. Chez le consultant Deloitte, Erik Van den Branden, Director of HR Shared Services, détaille la politique actuelle en la matière : 90 % de nos collaborateurs disposent d'une voiture de société. Avec 2 200 voitures, nous avons une des flottes les plus importantes de Belgique. Nous avons fait récemment le choix de négocier une prolongation du contrat de leasing de 36 à 45 mois et avons également adapté les catégories de voitures prévues pour les différents niveaux. Dans un même ordre d'idée, par souci environnemental, nous encourageons les réunions virtuelles par Internet plutôt que de procéder à des voyages d'affaires.

Quelle est la situation en la matière chez ING ? Chantal Gelders porte-parole ne souhaite pas commenter quelque chose qui est actuellement en négociation .

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close