Les postes de financiers d'entreprise ont du mal à trouver preneurs

eFC logo

Le titre de la dernière étude Robert Half, Les métiers de la finance, des postes chers à pourvoir est plus qu'évocateur...

Les offres d'emploi ont beau fleurir, certaines perles demeurent rares. C'est ainsi que l'on pourrait résumé les résultats de la dernière enquête de Robert Half, réalisé en avril et en mai auprès d'un échantillon représentatif de 408 décideurs belges représentatifs et au-delà menée dans 17 pays* à travers le monde.

Les principales raisons de ces difficultés : des connaissances spécialisées difficiles à trouver (selon 60% des dirigeants et DRH belges), une expérience pas assez étendue (31%), certaines compétences manquantes (24%). La compétition avec d'autres employeurs ne figure étrangement pas dans la liste...

Les postes qui causent le plus d'inquiétude aux recruteurs sont : analyste financier (17% des interviewés belges contre une moyenne mondiale de 14%), responsable finance-comptabilité (17%, moyenne globale à 11%) et responsable financier (à 16%, moyenne globale à 15%).

La Belgique est, derrière l'Italie, le pays le plus avide de compétences en matière de TVA, puisque la 4ème marche du podium est occupée par les spécialistes TVA, qui recueillent 16% des suffrages, alors que la moyenne mondiale plafonne à 6%.

Les contrôleurs financiers sont plébiscités par 15% (moyenne globale à 18%), suivis par les responsables d'audit interne ou de contrôle d'audit ainsi que les chefs comptables, tous à 14%. Ils sont talonnés par les contrôleurs de crédit (13%, 8% en global) et les auditeurs senior (12%, 9% en global).

Garder les talents

Certains critères pèsent de plus en plus dans la balance du (bon) candidat amené à choisir entre plusieurs opportunités et, une fois pris dans les mailles du filet, il faut visiblement encore le choyer, pour éviter qu'il ne succombe à d'autres sirènes.

Parmi les traitements de faveur proposés en Belgique, l'octroi d'une mutuelle met d'accord 33% des sondés, devant le téléphone portable (26%). A l'heure où la recherche d'un équilibre entre vie privée et vie professionnelle règne en maître, on ne s'étonne pas que 53% des entreprises permettent à leurs employés de bénéficier d'une flexibilité d'horaires et que 30% leur attribuent des jours de congés supplémentaires. Enfin, 54% des entreprises interrogées, cette fois tous pays confondus, allouent à leurs collaborateurs financiers et comptables un bonus.

* Australie, Belgique, Canada, France, République Tchèque, Allemagne, Hong Kong, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Nouvelle Zélande, Espagne, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni, Etats-Unis.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close