TÉMOIGNAGE : « Je travaille dans la division advisory d'un Big Four et ma vie n'est pas épanouie »

eFC logo
Big Four advisory

Si vous envisagez de travailler pour un Big Four, je voudrais simplement vous adresser cette mise en garde : évitez leurs divisions conseil et tenez-vous-en à l'audit. Ou peut-être la division « tax ».

Les divisions advisory des Big Four se consacrent exclusivement à conseiller les clients. Que vous travailliez sur des opérations de M&A, le conseil en management et stratégie ou sur le risk consulting, c'est le client qui sera votre patron. Et ceci, mes amis, est LE problème.

Si vous travaillez dans les divisions fiscalité ou audit d’un Big Four, vous n'aurez pas le temps de chômer. Ce ne sera guère palpitant, mais vous pourrez finir par y trouver du plaisir.

Pour moi, cependant, il s'agit d'un monde radicalement différent. Dans le conseil, il faut foncer 24h/jour, 7j/sem et 365j/an. Mon cabinet fait du bon travail en annonçant des initiatives d'équilibre travail-vie personnelle et en proposant de nombreuses activités ludiques, mais si vous êtes dans le conseil, vous ne pourrez participer à aucune d'entre elles. Pourquoi cela ? Parce que vous êtes sur la route. Vous êtes toujours sur les sites des clients. Une fois par an, vous pourrez peut-être fréquenter une business school partenaire du cabinet dans un coin perdu, puis partager une chambre avec un collègue. Voici à quoi ressembleront vos expériences géniales de team building !

Parce que vous êtes toujours sur la route, vous passerez également à côté de nombreux autres avantages dont bénéficient vos collègues des divisions audit et tax. Par exemple, vous ne pourrez pas utiliser les loges de la société pour assister à des concerts ou des matchs sportifs. Vous ne pourrez prendre un congé payé qu'à la condition d'avoir avec vous votre téléphone portable et votre ordinateur portable. Vous ne recevrez pas d'aide de frais de scolarité car vous êtes toujours sur la route et n'avez pas le temps de suivre des cours en ligne. Vous ne pouvez pas non plus participer à des formations supplémentaires ni à des cours de développement professionnel.

Tout ce temps hors du bureau a un autre inconvénient. - Il vous sera beaucoup plus difficile d'évoluer en interne vers un autre poste dans votre entreprise. Vous aurez peut-être également du mal à obtenir une promotion aux postes les plus élevés. Parce que vous êtes sur la route tout le temps, personne ne vous connaît. Pendant ce temps, les personnes travaillant dans la fiscalité et l'audit avancent leurs pions au bureau en multipliant notamment les tête-à-tête avec les dirigeants.

C'est pourquoi je regrette ma décision d'avoir accepté un job dans le conseil. Les personnes que je rencontre qui travaillent dans la fiscalité et l'audit ont plutôt un arc en ciel sur la tête en ce qui concerne le travail qu'elles effectuent ici. Dans le conseil, cependant, tout est une question de servitude. Croyez-moi, il y a de meilleurs endroits où l'on puisse être.

John Burgos est un pseudonyme

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...