Après les banques américaines, Paris courtise les banques asiatiques et du Moyen-Orient

eFC logo
Handshake agreement of businessman with partnership on eiffel tower

Jusqu'à présent, la place financière de Paris a réussi a convaincre bon nombre de banques anglo-saxonnes installées à la City de Londres de choisir la capitale française pour transférer leurs effectifs dans le sillage du Brexit. Sont concernées Bank of America Merill Lynch, JP Morgan, Morgan Stanley, Goldman Sachs, Citigroup ou bien encore Wells Fargo

Une partie de la communauté financière parisienne même a traversé l'Atlantique pour le forum annuel de Paris Europlace à New York et faire ainsi valoir les atouts de Paris au cœur de Wall Street, là où se prendront en bonne partie les décisions de localisation des activités des plus grandes firmes financières de la planète. En attendant, Paris semble avoir jeté son dévolu sur les banques d'autres zones géographiques...

Séduire les banques asiatiques...

« Notre objectif est de convaincre les grands groupes bancaires asiatiques et notamment chinois de l'attractivité de la place de Paris comme hub européen », indique Arnaud de Bresson, délégué général de Paris Europlace. En janvier dernier déjà, à l'occasion de la visite d’État du président Macron en Chine, Paris Europlace avait fait valoir les atouts de la Place de Paris pour attirer les banques et investisseurs chinois, dans le contexte du Brexit.

Qui plus est, de nombreux liens ont été tissés entre la Place de Paris et les autorités et acteurs financiers chinois au cours de ces dernières années, permettant de positionner Paris au 1er plan des partenaires européens, notamment en tant que place financière leader en Europe dans la contribution à l'internationalisation du RMB. D'ores et déjà, Bank of Communications (BoCom) qui figure parmi les cinq plus importantes banques chinoises s'est implantée l'an dernier à Paris.

Les banques japonaises elles aussi sont de la partie. Pour preuve, le groupe bancaire japonais Nomura, dirigé en France par Jérôme Calvet, a récemment décidé d'accroître de plus de 66 % ses équipes dans l'Hexagone où travaillent déjà une centaine de personnes. A noter pour l'anecdote que Nomura est la seule banque à avoir deviné que la France gagnerait la Coupe du Monde de Football. De bon augure pour la suite...

Enfin, la place de Paris a également réussi à attraper dans ses filets des banques britanniques ayant de forts intérêts en Asie comme la sino-britannique  HSBC qui la première a annoncer le transfert de 1.000 emplois dans la capitale française où elle emploie déjà 9.500 salariés ou bien Standard Chartered qui tire l'essentiel de ses revenus du continent asiatique et va renforcer de 40% ses effectifs parisiens qui s'élèvent à une vingtaine d'employés actuellement.

... sans oublier le Moyen-Orient

Plus discrètes que les grandes banques américaines, les banques du Moyen-Orient lorgnent elles aussi sur Paris. Certaines d'entre elles ont fait une demande d'agrément pour créer des filiales à l'instar de la National Bank of Kuwait ou l'Arab Banking Corporation (ABC) au Bahreïn qui compte faire de Paris son siège européen. Ou bien encore la Banque centrale de Libye qui a déposé une demande officielle de licence en France, selon les informations du quotidien Les Echos. Le groupe financier jordanien Arab Bank doit quant à lui encore confirmer officiellement son choix.

Certaines banques du Moyen-Orient déjà présentes à Paris sont en mode recrutement comme First Abu Dhabi Bank France qui, début mai, a embauché Kim Tran (ex-JP Morgan, ex-HSBC) au poste de CEO France où il sera en charge de la plateforme en France et assurera son développement futur, un an et demi après la création du groupe et de son introduction en bourse. Encore un banquier susceptible de vous embaucher à votre retour de vacances...

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Photo credit : gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close