Chez Natixis, vous devriez postuler dans la gestion d'actifs et les services financiers spécialisés...

eFC logo
Natixis investment bank

Après BNP Paribas et SocGen la semaine dernière puis CACIB en début de semaine, c'est Natixis qui a clôturé jeudi soir le bal de la publication des résultats du premier trimestre 2018. La filiale de banque et d'investissement du groupe BPCE a mieux performé que ses concurrentes sur les trois premiers mois de l'année, enregistrant certes elle aussi une baisse de ses activités de banque de financement et d'investissement, mais de 3% seulement, et de 4% hors change pour les seules activités de marchés, contre 20% à 30% chez ses concurrentes. Une performance saluée par le marché boursier, l'action Natixis gagnant 3,9% à l'ouverture de la Bourse ce matin.

« Ces résultats sont parfaitement conformes aux ambitions du nouveau plan New Dimension et démontrent que nos choix de métiers diversifiés et créateurs de valeur permettent à Natixis de progresser dans des marchés volatiles », a commenté Laurent Mignon, qui quittera la direction générale de l'entreprise au 1er juin pour succéder à la tête de BPCE à François Pérol parti chez Rothschild.

Des résultats encourageants

Dans l'activité Global markets les revenus progressent de +1% sur un an pour FICT (-3% en courant), les bonnes performances sur les Taux compensant une activité clientèle moindre sur le Crédit et le Change. Malgré une baisse de -15% à change constant de ses revenus (-17% en courant), Equity a néanmoins fait preuve d’une bonne dynamique commerciale avec l’acquisition de nouveaux clients mais la fermeture des desks de cash equity aux US et UK suite au partenariat annoncé avec Oddo-BHF, notamment, impacte négativement la performance du trimestre.

Natixis1

De leur côté, les revenus de Global finance sont en hausse de +16% sur un an à change constant (+7% en courant), soutenus par les segments Real assets (+76%) et Energy & natural resources (+13%). La production nouvelle progresse de +25% sur un an, notamment portée par les activités Real estate US et Infrastructure. Les revenus générés par les activités Investment banking et M&A atteignent 83 M€, en hausse de +6% à change constant sur un an (+2% en courant).

A noter également que Natixis s'est renforcé dans le conseil en M&A avec des investissements stratégiques annoncés : Fenchurch Advisory Partners au Royaume-Uni, Vermilion Partners en Chine et Clipperton en France (finalisations attendues au deuxième trimestre 2018 dont Vermilion déjà finalisée en mai).

Natixis2

Mais c'est dans la gestion d'actifs que vous feriez mieux de postuler en ce moment chez Natixis. Le résultat net avant impôt dans l'asset management a en effet progressé de 28% à 248 millions d'euros en gestion d'actifs (un conseil qui vaut également pour Credit Agricole CIB et sa filiale de gestion d'actifs Amundi)

A moins que vous ne préfériez travailler dans les services financiers spécialisés dont le résultat net s'est envolé de 20% à 109 millions d'euros au premier trimestre. Ce pôle a enregistré une hausse des revenus de +2% pour les Financements spécialisés (dont +5% pour le Crédit-bail, +2% pour l’Affacturage et le Crédit consommation), de +15% pour les activités Paiements et de +4% pour les Services financiers (dont +7% sur le segment Epargne salariale).

Au sein des Paiements, le volume d’affaires généré par les acquisitions récentes de Natixis Payment Solutions (Dalenys et Payplug) pour l’activité Merchant Solutions ressort en hausse de +40% sur un an au 1T18. Au sein de l’activité Prepaid & Managed Solutions, les revenus augmentent de +26% sur un an. Enfin, concernant l’activité Services & Processing, le nombre de transactions de compensation cartes progresse de +11% par rapport au 1T17.

Recherche directeur finance & stratégie

En marge de la publication de ses résultats, Natixis a annoncé la nomination de Nicolas Namias comme membre du directoire du Groupe BPCE, en charge des finances, de la stratégie, des affaires juridiques et du secrétariat du conseil de surveillance. Il prendra ses fonctions le 1er juin 2018, succédant ainsi à François Riahi nommé Directeur général de Natixis.

D'ores et déjà Natixis a engagé un processus de succession à Nicolas Namias, qui devrait aboutir prochainement. Les membres du Comité de Direction Générale de Natixis continueront de porter les engagements stratégiques du plan « New Dimension » dans chacune de leur expertise. La succession de Nicolas Namias aura vocation à pérenniser et conforter la réalisation des ambitions stratégiques et financières de Natixis présentées le 20 novembre 2017. Des candidats à ce poste hautement stratégique ?

Crédit photo : gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close