Ce n'est pas forcément le meilleur moment pour postuler dans les activités de marché chez BNP Paribas et SocGen

eFC logo
Financial contrasts

BNP Paribas et la Société Générale ont publié leurs résultats ce vendredi. Certes, les analystes financiers s'attendaient à un premier trimestre mitigé pour les deux banques françaises, mais le moins que l'on puisse dire est que les performances sont plutôt décevantes notamment par rapport à leurs concurrentes européennes et américaines. Conséquence : les cours de BNP et SocGen ont respectivement reculé de 2% et 5,62% à l'ouverture des marchés.

Chez SocGen, le produit net bancaire dans la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs est en baisse de 18,2% au premier trimestre 2018 par rapport au premier trimestre de l'année précédente, impactés notamment par un dollar plus faible. Son directeur général Frédéric Oudéa parle d'une « évolution contrastée des différentes activités de marché ». Ainsi, les revenus sont en baisse dans les activités de marché tandis que les activités de Financement et Conseil affichent une performance stable.

SocGenres2018t1

Source : Société Générale

Dans le détail, les revenus des activités Taux, crédit, changes et matières premières accusent un recul de 31,1%. Idem pour les activités de Crédit et de Financement malgré la poursuite de la bonne dynamique sur les structurés. Guère mieux du côté des revenus du métier Actions et Prime Services, en recul de 10,7%. Seuls les revenus du Métier Titres sont en hausse de 9,2%, sous l’effet d’une bonne dynamique commerciale.

Les métiers de Financement et Conseil enregistrent des revenus en recul de 4,6%. Certaines activités ont cependant généré des commissions en forte hausse comme le Financement d’Actifs (notamment les financements exports et Immobilier), le Financement de Ressources Naturelles, le Corporate Lending et le Cash Management. Les revenus issus de l’activité de titrisation s’inscrivent également en hausse pour le 9ème trimestre consécutif.

C'est dire si les challenges sont nombreux pour Séverin Cabanes, le nouveau patron de la banque de financement et d'investissement de SocGen dont la nomination a été annoncée la veille de la publication des résultats et qui remplacera le poste laissé vacant par Didier Valet, mettant fin à un suspense qui dure depuis la mi-mars 2018.

Pas mieux chez BNP Paribas...

De son côté, BNP Paribas accuse au premier trimestre 2018 une baisse de de 9,8% de son PNB dans CIB du fait d’un contexte de marché moins porteur en Europe qu’au premier trimestre 2017. Les revenus de Global Markets sont en baisse de 14,6% et ceux de FICC (Fixed Income, Currencies, et Commodities) de 31,4%. A contrario, les revenus d’Equity et Prime Services augmentent de 19,4%, tirés notamment par la reprise des volumes de clientèle sur les dérivés d’actions.

BNPres2018trim1

Source: BNP Paribas

Pas question cependant pour la banque de la rue d'Antin de céder à la morosité. « Même si le contexte de marché a été moins porteur en Europe qu’au premier trimestre 2017, ces résultats sont en ligne avec la trajectoire du plan 2020 et l’atteinte de ses objectifs », déclare son administrateur directeur général Jean-Laurent Bonnafé.

Crédit photo : mediaphotos / gettyimages

A lire aussi…

Close