CACIB multiplie les ouvertures de bureaux de représentation à l'international

eFC logo
Business opening

Fin avril, Crédit Agricole CIB a indiqué consolider sa présence en Amérique latine avec l’ouverture de bureaux de représentation à Bogota, en Colombie, et à Santiago, au Chili. Ces bureaux viennent renforcer le réseau régional de Crédit Agricole CIB en Amérique, déjà présent dans six pays (Argentine, Brésil, Canada, Colombie, États-Unis, Mexique) et coordonné depuis New York. « Ces nouveaux bureaux constituent un jalon important de notre développement en Amérique latine », explique Marc-André Poirier, senior regional officer de Crédit Agricole CIB pour la région Amériques.

Un peu plus tôt, à la mi-avril, la banque de financement et d’investissement du Groupe Crédit Agricole inaugurait son bureau de représentation à Jakarta, en Indonésie. « Notre ambition est de contribuer au développement économique du pays en apportant  nos expertises notamment en solutions de financement, marchés de capitaux ou le conseil », indiquait alors Michel Roy, senior regional officer de Crédit Agricole CIB pour l’Asie-Pacifique, la banque couvrant désormais 9 pays (Australie, Chine, Corée du Sud, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Singapour et Taïwan) depuis Hong Kong.

Nomination de responsables pays

Ces ouvertures de bureaux de représentation s'accompagnent généralement de nominations de représentants pays. Pour ses nouvelles unités en Amérique latine, CACIB a nommé Juan Carlos Álvarez comme représentant pour la Colombie et Julio Hochschild pour le Chili, sachant que celui-ci supervisera également les activités de la Banque au Pérou.

Pas question cependant de confier la direction d'un bureau de représentation au premier venu. « La connaissance approfondie de Juan Carlos et de Julio de leurs marchés respectifs nous aidera à développer nos portefeuilles de clients colombiens et chiliens », explique ainsi Matthieu Chabanne, responsable de l’Amérique latine pour Crédit Agricole CIB.

Des banquiers chevronnés

Juan Carlos Alvarez_Representative Colombia.JPG

Avant de rejoindre CACIB en avril 2018 en tant que représentant pour la Colombie, Juan Carlos Álvarez avait plus de vingt ans d’expérience dans les services bancaires de financement et d’investissement, et a contribué à plus d’une centaine de transactions (financement de projets, fusions-acquisitions, marchés actions et de la dette et prêts syndiqués), représentant un montant total de 29 milliards de dollars USD.

Titulaire d’un MBA de l’Université des Andes à Bogota et d’une licence en génie électrique obtenue à l’Université Pontificale Javeriana à Bogota, Juan Carlos Álvarez a travaillé 18 ans au sein de Banco Santander, où il avait récemment été nommé managing director de la division de banque d’investissement pour la Colombie.

Julio Hochschild_Representative_Chile.jpg

Un constat qui vaut également pour le représentant de CACIB au Chili. Julio Hochschild dispose d’une large expérience professionnelle dans tous les secteurs économiques au sein desquels la Banque souhaite développer ses activités. Ce diplôme en commerce de l’Université de Californie (Berkeley) a auparavant travaillé pour deux banques au Chili, Bank of America puis Banco Osorno (aujourd’hui Santander), où il était responsable du commerce international et du financement.

En 1997, Julio Hochschild a rejoint le Crédit Lyonnais au Chili (devenu Calyon puis Crédit Agricole CIB). Après avoir exercé la fonction de Représentant au Chili jusqu’en 2009, il travaille comme consultant avec la division des financements structurés de Crédit Agricole CIB, en charge du financement de projets dans son pays. Qui dit mieux ?

Crédit photo : Ridofranz / gettyimages

A lire aussi…

Close