Et si vous travailliez pour une banque française... à Wall Street ?

eFC logo
Drapeau FR

BNP Paribas et SocGen en mode recrutement à New York

Vous voulez travailler pour une banque française à New York où, tout juste élu, le président Macron était venu faire la promotion de la place financière parisienne ? Alors sachez que les deux plus grands établissements financiers tricolores – BNP Paribas et SGCIB – ont procédé à de nombreuses embauches à Wall Street depuis de début de l'année. Encore vous faut-il savoir quelles sont les activités que les deux banques françaises veulent renforcer.

Jean-Laurent Bonnafé, administrateur-directeur-général du groupe BNP Paribas, ambitionne de faire de ce dernier l'un des trois premiers acteurs européens du trading, sachant qu'en 2017 les dérivés actions, les prime services et le corporate banking faisaient partie des points forts de BNP Paribas CIB. Qui plus est, son directeur général adjoint Alain Papiasse a indiqué à Bloomberg que l'augmentation de la volatilité des taux, devises et autres titres se traduisait par une demande accrue pour les marchés de capitaux.

Quant à SocGen, malgré les différents conflits en cours avec les autorités américaines (Libyan Investment Authority, LIBOR,...), elle a recruté des analystes en recherche quantitative des deux côtés de l'Atlantique. A noter que la division CIB de la banque a affiché une performance plus forte que prévu en 2017, notamment grâce à une amélioration des revenus de trading actions et une baisse des revenus de trading FICC "moins forte la moyenne du secteur", selon le Financial Times.

Depuis le début de l'année, BNP Paribas et SG CIB ont toutes les deux recruté à New York. Le mois dernier, Aashish Rathi, qui travaillait chez Deutsche Bank à Jacksonville, a rejoint BNP Paribas en tant que director prime solutions and financing (PS&F). En janvier, BNP Paribas a également débauché Jeffrey Siegel, un ancien du département affaires internationales du Trésor Américain, comme directeur des affaires publiques et de l'analyse réglementaire stratégique.

De son côté, SocGen a embauché Tim Oeljeschlaeger de chez J.P. Morgan en tant que directeur du groupe strategic equity transactions en charge des rachats accélérés d'actions, des call spreads, des margin loans et des equity offerings, de même que Donna Severino de chez Credit Suisse en tant que directeur records management.

Ces recrutements viennent s'ajouter à diverses embauches déjà effectuées au milieu et à la fin de l'année 2017. BNP, Paribas avait ainsi recruté en mai dernier Declan Hanlon de chez Nomura Securities comme managing director dans le credit trading, tandis que SocGen embauchait en novembre Mark Bamber, ex-Deutsche Bank, comme managing director flow indexation. Ni l'une ni l'autre des deux banques françaises n'ont cependant souhaité commenter leurs intentions en matière de recrutements aux U.S. pour 2018.

Photo credit : pixinoo/GettyImages

A lire aussi…

Close