Voici les banques où les analysts, associates, VPs, directors et MDs sont les mieux lotis...

eFC logo
Work life balance banking

Si vous êtes un junior dans une banque d'investissement et que vous vous sentez un peu épuisé, la bonne nouvelle est que les choses sont en train de globalement s'améliorer. La mauvaise nouvelle, c'est que ce n'est pas le cas partout, et que les choses peuvent même empirer dans certains endroits.

Le site de benchmarking de salaires dans le secteur financier Emolument.com a sondé 625 personnes en front-office sur leur équilibre vie professionnelle-vie privée. Nous avons synthétisé dans le graphique ci-dessous leurs réponses en fonction de la nationalité de leur banque ainsi que de leur grade dans la hiérarchie.

Comme on peut le constater, les résultats d'Emolument montrent que la vie dans les banques a tendance à s'améliorer au fil de l'ancienneté. Dans la plupart d'entre elles, les managing directors (MDs) sont unanimement satisfaits de l'équilibre travail-vie privée. Il en va de même pour les directors des banques suisses (sachant que pour ces dernières Emolument ne dispose pas de chiffres sur les MDs). Cependant, il y a des exceptions.

Dans les banques anglaises, par exemple, les analysts disent qu'ils ont beaucoup plus de facilité que les associates, les vice-présidents (VPs) et les directors - peut-être grâce à des initiatives comme par exemple celle de Barclays pour permettre aux juniors de dénoncer les seniors qui les surchargent de travail. Cependant, il semble que le travail restant ait simplement été déplacé aux niveaux immédiatement au-dessus d'eux.

Chez les banques américaines, il semble que les analysts et les directors endossent la pression, alors que les vice-présidents et les managing directors sont plus tranquilles. Dans les banques françaises, il ne fait pas vraisemblablement très bon être analyst. Pas plus d'ailleurs que managing director. Enfin, dans les banques allemandes et suisses, la pression semble être moins importante et répartie plus équitablement.

Les chiffres d'Emolument sont trop généraux pour être infaillibles - il y aura toujours des analysts incroyablement heureux et des MDs épuisés au sein des banques américaines – mais au moins ont-ils le mérite de constituer un guide approximatif de ce qui vous attend. Si vous ne voulez pas que votre travail empiète trop sur votre vie privée, alors choisissez avec soin votre point de chute !

A lire aussi…

Close