« Le CMA s’adresse en priorité à ceux qui souhaitent évoluer dans la fonction de business analyst et de management accounting »

eFC logo
Business People meeting Planning Strategy Analysis  Concept  laptop meeting with technology

Responsable des programmes à Top Finance, Sophia Berchotteau supervise les formations préparatoires aux certifications internationales les plus sélectives à l’international : CFA®, CMA®, CIA®, CPA®, FRM®, CAIA® et Investment Fondations®. Membre de l'IMA (Institut of Management Accountants) depuis 2016, elle possède une solide expertise sur la certification CMA et sa préparation, et accompagne les candidat tout au long de leur parcours.

Sophia Berchotteau, Program Manager chez Top Finance

Pouvez-vous nous rappeler ce qu'est le CMA et pourquoi choisir ce programme ?

Délivrée par l’Institut Américain l’IMA (Institut of Management Accountant), la certification CMA (Certified Management Accountant) est devenue le gold standard pour tout professionnel comptable et financier. Le CMA atteste d’une expertise avancée en gestion stratégique et financière, et met l’accent sur la planification financière, le contrôle, l’analyse et l’aide à la décision.

Le CMA repose donc sur trois grands piliers : la comptabilité, la gestion et la stratégie. Il permet d’avoir une meilleure analyse des performances opérationnelles de l’entreprise. Au-delà de la couche de vernis du compte de résultat, il oblige à décortiquer les coûts, les recettes et à connaître les raisons exactes des variations des indicateurs de rentabilité d’une année sur l’autre.

Les professionnels CMA guident l’entreprise et ses décideurs dans l’adoption de choix et d’orientations pertinentes quant à l’amélioration de la profitabilité et des marges. Ils présentent l’information financière avec exactitude, de façon persuasive, à divers destinataires. Les données fournies aident ainsi les organisations à prendre des décisions de gestion éclairées (élaboration de stratégies d’investissement, travaux de fusion acquisition ou des opportunités d’intégrer de nouveaux marchés par exemple).

A qui s’adresse cette certification et quelles sont les carrières visées ?

Le CMA s’adresse en priorité à ceux qui souhaitent évoluer dans la fonction de business analyst et de management accounting de l’entreprise. Cette fonction existe tant dans les PME que dans les grandes entreprises même si elle est plus fréquente encore dans cette seconde catégorie.

Voici une liste non exhaustive de profils CMA : directeur administratif et financier, analyste financier, contrôleur financier, contrôleur de gestion, auditeur interne, trésorier, expert fiscal, professionnels de la finance et de la comptabilité.

Certification transnationale, le CMA permet à son détenteur de prétendre à des positions de Business Analyst ou Junior Internal Accoutant en étant immédiatement opérationnel et ce partout dans le monde. Nombreuses sont les multinationales qui ont adopté le CMA et forment leurs équipes des directions financières (ex : Bank of America, Hewlett-Packard, Microsoft,...).

Quelques mots sur le programme d’examen CMA ?

La certification CMA est divisée en deux examens (Partie 1 & Partie 2). Le programme de la partie 1 est centré sur l’audit et la connaissance des coûts et recettes. La partie 2 est une réplique condensée du CFA Niveau 1, et se concentre sur les décisions stratégiques. Vous pouvez passer les parties dans l’ordre souhaité car elles sont indépendantes l’une de l’autre.

Chaque examen est composé de 100 questions à choix multiples (QCM) et de deux « essays ». Chaque test est noté sur 500 points. La partie QCM représente 75% de la note finale, et la partie « essays » 25%. Il vous faudra atteindre un score global de 72% pour valider votre examen (soit 360/500). Pour pouvoir accèder à la partie « Essay » il vous faudra un minimum de 50% de bonnes réponses sur la partie QCM.

Il existe 3 fenêtres d’examen par an (janvier et février, mai et juin, septembre octobre). Le candidat peut choisir sa date d’examen dans ces fenêtres. L’examen (sur ordinateur) se déroule dans les centres Prometric (centres internationaux : Paris, Toulouse, Luxembourg etc). Vous recevrez vos résultats six semaines après la clôture de la fenêtre d’examen.

Après avoir réussi les deux examens, en vue d’obtenir votre certificat CMA vous devrez remplir les deux critères suivants : posséder l’équivalent d’un Bachelor Degree (BAC +3) et justifier d’une expérience professionnelle de deux ans en comptabilité de gestion.

Pour finir, comment bien préparer son CMA ?

Bien qu’attrayant, l’examen CMA reste un examen très sélectif. Les taux de réussite mondiaux le démontrent : 35% pour la Partie 1 et 50 % pour la Partie 2. C’est pourquoi il vous faudra une bonne dose de motivation et une préparation adéquate pour obtenir votre certificat. En effet, une préparation rigoureuse et structurée est fondamentale pour maximiser vos chances de réussite.

Chaque test nécessite entre 170 et 200 heures de préparation, à étaler idéalement sur 4 à 5 mois. Ne faites pas d’impasse : toutes les matières sont importantes dans le programme. Bien que la lecture des cours soit importante, l’entrainement sera la clé pour décrocher votre certificat avec succès. Vous devrez passer plus de deux tiers de votre temps à pratiquer par le biais de séries de questions et d’examens blancs. Alors entrainez-vous !

Crédits photo :SARINYAPINNGAM / gettyimages

A lire aussi…

Close