☰ Menu eFinancialCareers

TÉMOIGNAGE : « Comment gérer votre déception concernant le montant de votre bonus… »

Small bonus banking

Il est facile de deviner si vos collègues ont été mal payés. Généralement, ils sortent du bureau après la réunion sur leur bonus, s’asseyent à leur bureau et se réfugient derrière leur écran. Parfois, ils vont jusqu’à pleurnicher dans les toilettes.

Quand votre bonus est mauvais, il y a des choses que vous pouvez faire.

Pour commencer, ne soyez pas stoïque. Ce n’est pas le moment de vous contenter de ce que vous avez et encore moins de revoir vos prétentions à la baisse. Vous avez probablement travaillé dur pour ce bonus. Vous avez probablement généré beaucoup de valeur pour vos clients et pour la banque, alors qu’est ce qui n’a pas marché ? Laissez la colère monter en vous. Ne la refoulez pas.

Deuxièmement, faites votre introspection. Canalisez votre rage et tâchez de comprendre ce qui a cloché. Dans la banque, les gens vous payent en fonction de ce qu’ils estiment être leur marge de manœuvre. Si vous avez été sous-payé, c’est soit parce que votre patron pensait qu’il pouvait se le permettre et que vous l’accepteriez. Ou bien tout simplement parce que c’est la valeur à laquelle il vous estime. Ni l’une ni l’autre de ces raisons n’est enviable, mais vous devez déterminer laquelle vous concerne. La valeur que vous apportez à l’entreprise est-elle incomprise ? Ou bien veut-on simplement vous arnaquer ?

Troisièmement, vous devez manifester TRÈS clairement votre insatisfaction.Vous avez besoin d’une réunion avec votre patron. Vous devez indiquer pourquoi vous vous sentez trahi et sous-payé et devez donner un exemple clair et rationnel, avec des chiffres, exposant pourquoi vous méritiez plus. Ne soyez pas émotif : restez calme et factuel. Votre bonus ne peut plus être changé maintenant, mais il peut y avoir d’autres moyens d’y remédier. Votre réaction servira également de marqueur pour l’an prochain.

Quatrièmement, vous devez évaluer vos options. A quoi pourriez-vous prétendre ailleurs ? Quelle que soit votre situation, vous devriez prospecter ailleurs tous les trois ans pour voir quelle est votre valeur sur le marché. Assurez-vous simplement que vos compétences en matière d’entretien ne soient pas rouillées. Allez à la rencontre d’autres entreprises, allez parlez aux gens. Regardez ce que vous valez.

Enfin, vous devez augmenter votre valeur de marché. Chaque prix a une composante intrinsèque et une composante de marché – la valeur inhérente et la valeur que les gens paient çà et là. Vous devez augmenter votre valeur intrinsèque car c’est votre moteur à long terme. Pour ce faire, vous devez augmenter vos compétences, mieux savoir vous vendre à l’écrit et à l’oral, mieux vous présenter et négocier, renforcer votre réseau et faire en sorte que votre nom soit relié à de grandes enseignes (que ce soit des écoles ou des banques).

De cette façon, la prochaine fois que vous serez sous-payé, vous aurez plusieurs cartes en main. Et si votre patron manifeste lui aussi des signes inquiétants sur le montant de son bonus, alors c’est qu’il est temps de partir chez la concurrence…

WilowWallStreet est le pseudonyme d’un ancien managing director de Goldman Sachs, auteur du blog What I Leant on Wall Street.


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici