Et si le financier francophone que vous êtes montait sa société fintech... à Montréal

eFC logo
Old trapper's cabin

Et si au lieu de monter une startup dans votre garage vous optiez pour une cabane au Canada ?

Vous travaillez dans la banque et souhaitez monter votre société fintech ? Pour quoi ne pas tenter votre chance... au Canada, et à Montréal plus précisément ? Certes, la première ville étudiante au monde n'est pas la porte à côté mais plusieurs ponts ont été jetés ce mois-ci dans le domaine des fintechs entre la France et la place financière de Montréal caractérisée par son dynamisme.

A commencer par le pôle de compétitivité Finance Innovation qui vient de signer un partenariat avec Finance Montréal, organisation québécoise dont la mission est de développer l'industrie financière dans une région où la Fintech est en pleine ébullition. L'objectif : travailler main dans la main pour le développement de l'industrie Fintech à l'échelle mondiale.

« Nous sommes ravis de nous associer à Finance Montréal pour, ensemble, travailler au dynamisme de l'écosystème de la Fintech en France comme de l'autre côté de l'Atlantique », commente Joëlle Durieux, directrice générale de Finance Innovation. « Ce partenariat met en lumière notre engagement commun à accompagner les jeunes pousses à faire avancer l'innovation dans la finance ».

Concrètement, les deux organismes multiplieront les échanges, se solliciteront régulièrement sur des questions et débats de place et noueront des relations avec les organismes de régulation et autres organisations locales. Ils collaboreront lors de prochaines initiatives, notamment l'organisation d'activités communes dans le cadre de l'édition 2018 du Forum Fintech Canada à Montréal et de l'édition 2019 du Paris Fintech Forum, en plus de faciliter la collaboration et le développement des entrepreneurs FinTech du Canada et de la France.

« Le développement de relations d'affaires transatlantiques est essentiel pour stimuler la croissance du secteur FinTech », déclare pour sa part Matthieu Cardinal, vice-président Développement Fintech et affaires corporatives chez Finance Montréal. « Ce partenariat entre nos organisations constitue un engagement concret dont bénéficieront nos entrepreneurs FinTech canadiens et français ».

Le Canada, un pays clé pour les fintech

Autre initiative récente allant dans le même sens, celle de l’Autorité française des marchés financiers (AMF) qui, début février, a conclu un accord de coopération avec les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) afin d'offrir un environnement solide permettant aux entreprises d’élaborer des solutions novatrices dans le secteur financier, en les aidant dans leur parcours réglementaire au sein des deux pays.

« Dans la mesure où le Canada est un pays clé pour les fintech, ce nouveau canal de communication avec la France constitue une étape importante pour les acteurs innovants qui souhaitent développer leurs activités au-delà de nos frontières », indique Robert Ophèle, président de l’AMF. « Cette coopération fera naître des synergies entre nos autorités et devrait permettre aux fintech d’accroître leur présence à l’échelle mondiale et de tirer des enseignements mutuels ».

« La collaboration dans le cadre de cet accord prendra de nombreuses formes : partage d’informations, soutien aux innovateurs financiers, recommandations, mise en commun des compétences, détachements, et échanges de vues concernant les fintech et les services financiers novateurs », précise Louis Morisset, président des ACVM et PDG de l’Autorité des marchés financiers du Québec. « Ce cadre marque une étape supplémentaire du processus visant à faire du Canada un pôle financier pour ce type d’entreprises ».

Crédit photo : Gabalex / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close