☰ Menu eFinancialCareers

Comment intégrer les cabinets de conseil en stratégie les plus prestigieux ?

Group of busines people in the meeting

Les cabinets de conseil en stratégie ont la réputation d’être parmi les recruteurs les plus exigeants dans leurs recrutements, à juste titre. Deux chiffres illustrent bien ce phénomène, moins d’un candidat sur 100 envoyant sa candidature reçoit une offre et ce chiffre oscille entre 8% et 15% seulement pour ceux convoqués au premier tour d’entretien dans les cabinets les plus sélectifs, dont les plus connus sont McKinsey, Bain et BCG.

Ces chiffres s’expliquent par l’attrait des étudiants pour ces cabinets mais aussi par la difficulté de leur processus de recrutement. C’est un processus long, élitiste, en plusieurs étapes au cours desquelles une erreur, une approximation peut être fatale.

La sélection du CV, filtre sans appel

La première étape des recrutements est le dépôt de candidature : CV et lettre de motivation. Les cabinets de conseil en stratégie ont une liste de « target schools » c’est à dire une liste d’écoles de commerce et d’ingénieur cibles au sein desquelles ils recrutent leurs consultants juniors.

Cette liste restreinte d’écoles correspond, à un niveau junior, pour les cabinets du top 3 (McKinsey, BCG, Bain) aux écoles du haut des classements à savoir : HEC, ESSEC, ESCP, Polytechnique, Centrale-Supelec, Mines, Telecom Paristech, Ponts et Chaussées, pour les écoles françaises, ainsi que les classiques LSE, Oxbridge etc.

Malgré tout, même en venant d’une école cible, un candidat n’est pas assuré de passer la sélection, son CV et sa lettre de motivation devront être parfaits tant sur le fond que sur la forme pour espérer passer ce premier filtre. Parfois, une recommandation sera même nécessaire. En effet, même au sein des quelques écoles ci-dessus, plusieurs centaines de candidats postulent et il est parfois nécessaire de trier.

Les tests écrits en conseil en stratégie, la première l’épreuve

Les cabinets de conseils en stratégie font généralement passer un test écrit aux candidats, pour faire un premier écrémage après le filtre de la candidature. Chaque cabinet possède ses tests et les deux plus connus sont le PST de McKinsey et le Potential Test du BCG.

Le PST, Problem Solving Test, spécifique à McKinsey, est réalisé sur papier et vise à tester la capacité du candidat à récolter et analyser un grand nombre de données, dans un temps très court : une vingtaine de questions en une heure.

Pour réussir cette épreuve, pas de secret : il faut s’entraîner à effectuer ces tests dans un temps limité mais aussi se renseigner auprès des cabinets sur le type de test, la forme et la durée. Par exemple, le Potential Test du BCG nécessite un entrainement particulier. Il consiste en une étude de cas virtuelle, qui sert à jauger les capacités calculatoires, logiques ainsi que l’habilité des candidats à résoudre une étude de cas.

L’ultime étape : les entretiens d’études de cas en conseil en stratégie

Une fois toutes ces étapes préliminaires réussies, le candidat est convoqué aux entretiens. En général, il y a trois tours d’entretiens composés de deux entretiens d’une heure chacun.

Ces entretiens d’une heure se distinguent par le degré de séniorité de l’interviewer. Le premier entretien étant réalisé par un Project Leader ou consultant senior alors que l’entretien final est souvent une rencontre avec un Partner.

Trois phases peuvent être distinguées dans les entretiens : la phase de « fit », l’étude de cas et les Questions/Réponses.

Les questions de fit : souvent négligées par les candidats, ces questions sont pourtant aussi importantes que l’étude de cas. Elles portent sur le CV, les expériences professionnelles et extrascolaires qui permettent au recruteur de vous connaître. Il faut absolument les avoir préparées auparavant.

L’étude de cas : c’est l’épreuve phare de ces processus de recrutement. Destinée à juger la capacité de réflexion du candidat, il s’agit d’un cas concret d’une entreprise avec une problématique (de rentabilité, de croissance, etc.). Le candidat doit développer une résolution structurée répondant à cette problématique, aidé par son intervieweur. Une intense préparation à la résolution d’étude de cas est nécessaire pour réussir.

Le Q&A : à la fin de l’entretien, le candidat à l’occasion de poser des questions à son interviewer et s’engage alors une discussion entre les deux. Il faut bien avoir préparé ces questions en amont.

D’autres types de questions existent, selon les cabinets et interviewers :

Market Sizing : il s’agit de donner une estimation chiffrée de la taille d’un marché ou d’objets nécessaires comme par exemple : « quel est le nombre de paires de lunettes vendues en France chaque année ? ». Ici, le raisonnement et les hypothèses retenues seront jugées plus que le résultat en lui même.

Brainteasers : des questions mathématiques et logiques comme : « quel est l’angle formé par les deux aiguilles d’une montre lorsqu’il est 15h15 ? »

Slide Writing : la présentation de résultats et de conclusions en slide. C’est leur clarté, leur exhaustivité et leur format qui seront évalués.

L’entretien final au troisième tour est une discussion avec un Partner à qui reviendra la décision finale. La différence se fait à ce niveau sur la motivation.

En conclusion, intégrer les cabinets de conseils en stratégie les plus prestigieux est un véritable parcours du combattant. La clé est de ne rien abandonner, d’être toujours aussi rigoureux à chaque étape du processus et surtout de travailler intensément en amont.

L’auteur

Michael Ohana est fondateur et dirigeant d’AlumnEye, spécialiste de la préparation aux entretiens en investment banking et conseil en stratégie. La société de ce diplômé de l’ESSEC a accompagné en 5 ans plus de 2.000 candidats à décrocher et réussir leurs entretiens dans ces secteurs. Grâce à ses partenariats, AlumnEye déploie ses formations au sein de plus de 10 Masters en Finance et Conseil, dont ceux de l’ESSEC et de Dauphine.


Crédit photo :MATJAZ SLANIC / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici