Les 5 choses qui vont vous faire rejoindre le secteur bancaire !

eFC logo
Haste

Bien que dynamique et en plein renouveau, la Banque continue de souffrir d’une image parfois terne. Les entreprises du secteur ont pourtant de réels atouts à faire valoir et les opportunités de carrière sont nombreuses, y compris pour les jeunes diplômés et les profils techniques, d’autant que les métiers ne cessent d’évoluer et de se diversifier. Voici 5 éléments qui vous feront peut-être envisager votre carrière autrement !

1/ Le poids des avantages financiers

Ne nous voilons pas la face, la rémunération et les avantages annexes jouent toujours quand il s’agit de choisir une entreprise. Dans les établissements bancaires, les packages proposés sont le plus souvent attrayants (salaires sur 13 mois ou plus), épargne salariale (PEE, PERCO, …), participation et intéressement aux résultats. Par ailleurs, si la part de variable tant à disparaître dans la banque de détail où la performance se veut aujourd’hui plus collective qu’individuelle, elle reste conséquente côté Marchés Financiers (salles de marché, BFI).

Autre point non négligeable : travailler dans la banque permet d’accéder à des prêts à taux avantageux, qu’il s’agisse de crédit immobilier ou crédit à la consommation.

2/ De nombreuses opportunités de mobilités internes

Les grands acteurs de la banque sont des structures souvent hybrides, couvrant des activités diverses et variées : banque de détail, de marchés ou d’investissement, gestion de patrimoine ou d’actifs, mais aussi, de plus en plus, assurance. La résultante de ceci est que de nombreuses passerelles sont possibles, d’une entité à une autre, d’une activité à une autre. Si les évolutions se voulaient jusqu’à la fin des années 90 très verticales, on constate que les parcours ont largement évolué avec la multiplication des métiers d’expertise. Les métiers du Big Data et de la conformité ont également élargi le champ des possibles pour les collaborateurs et candidats.

Par ailleurs, les accélérateurs de carrière que sont les Graduate Programs sont très développés dans la Banque. Ces programmes exigeants à destination des jeunes diplômés ont pour objectif de permettre un accès plus rapide à des postes à responsabilités et donc, de favoriser les évolutions en interne.

3/ Des perspectives de mobilités géographiques, sur le plan national comme international

Groupe Crédit Agricole, BPCE, BNP Paribas, Société Générale… : les majors du secteur jouissent d’un maillage national fort qui facilite les mobilités géographiques. Bon nombre de groupes bancaires sont par ailleurs implantés à l’international par l’intermédiaire de filiales. Les rachats et fusions créent également des opportunités pour les salariés de ces structures. Récemment, le Français ODDO et Cie, spécialisé dans la gestion d’actifs, rachetait par exemple l’Allemand BHF.

4/ Des métiers diversifiés, des expertises variées

Du back-office produits, flux ou opérations en passant par les métiers de l’IT ou de la conformité (KYC, Compliance) nés de la crise financière de 2008, la Banque propose aujourd’hui un large éventail de métiers on ne peut plus actuels et stimulants, nécessitant une vraie technicité et spécialisation. Ces métiers sauront attirer les plus jeunes, notamment les candidats qualifiés dans ces domaines.

5/ Une banque transformée par les nouveaux entrants et la technologie

Après l’avènement de la banque en ligne, c’est la multiplication récente des FinTech qui a plus encore contraint les banques traditionnelles à accélérer leur mutation. Révision du business model, push technologique, nouvelle approche en matière de formation professionnelle : les établissements se renouvellent complètement. D’autant que les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) sont désormais lancés dans la course à la donnée et annoncent progressivement la création de services bancaires…

Au-delà de ces arguments, travailler dans la Banque c’est pouvoir constater l’application concrète des décisions économiques et financières sur son poste au quotidien, lequel impose d’être au fait de l’actualité sur tous les sujets qui impacteront les clients (exemple sur les charges des particuliers : évolution liées aux produits PEA, assurance vie, PEL). Parfait pour tous ceux qui aiment les choses concrètes et ancrées dans la réalité !

Retrouvez tous les salaires de la banque dans la dernière étude de rémunérations de PageGroup

L’auteure :

Marie-Hélène Agard, directrice des recrutements sur les métiers de la Banque chez Page Personnel.

Marie-Hélène Agard a commencé sa carrière comme Consultante au sein de la division Finance de Page Personnel où elle a eu la responsabilité de relancer un bureau en Ile-de-France avant d’intégrer les métiers de la Banque en 2008 et de devenir Directrice de la division Banque puis Assurance trois ans plus tard. En 2014, elle est devenue Directrice Senior et a également pris la responsabilité de la division Public & Parapublic en 2015. Suivez-la sur Twitter !

Crédit photo : shironosov / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close