Des "animaux" puérils, offensants et dégradants sur le trading floor ?

eFC logo
trading floor, trading, traders, Credit Agricole, banks, bankers, banking, Wharton, Penn, University of Pennsylvania, MBA

The Wolf of Wall Street (Red Granite Pictures, Appian Way & Sikelia Productions)

Les histoires sur des traders vulgaires, immatures et lubriques ont toujours été légion, mais c'était il y a longtemps, avant que les principaux concernés ne se rachètent une conduite, n'est-ce pas ? En fait, certains d'entre eux pourraient encore avoir du pain sur la planche...

Une analyste bancaire employée chez Crédit Agricole à Londres entre 2014 et 2016 affirme avoir entendu des collègues à elle parler de prostituées et de drogues et les aurait surpris en train d'échanger de la pornographie tandis qu'elle travaillait dans la salle des marchés.

Depuis, l'analyste en question, Nadia Moukaideche, a porté plainte devant un tribunal à Londres pour discrimination et harcèlement sexuel, réclamant 79.500 £ (soit environ 89.000 €) de dommages, selon un article paru jeudi dans le Financial News.

Dans sa déclaration de témoin au tribunal, Nadia Moukaideche, citée par l'hebdomadaire britannique, a rapporté que divers « comportements dégoûtants et puérils tels que des bruits d'animaux, des rots, des concours de pets et jeux de balles » ainsi que des « blagues misogynes » avaient lieu sur le trading floor. « Ils s'échangeaient parfois des images et des vidéos pornos directement sur le desk », explique-t-elle, ajoutant que ses collègues avaient « créé un environnement offensant et dégradant » pour travailler.

Le manager de Nadia Moukaideche à l'époque, Hermal Mistry, a reconnu dans sa déclaration de témoin que son équipe pouvait parfois être lourdingue mais qu'elle n'avait aucunement la volonté de nuire, précisant que les blagues sur la prostitution et les drogues étaient fréquentes la veille des jours de paie, des membres de son équipe plaisantant alors sur comment ils allaient dépenser leur argent.

Nadia Moukaideche reproche à son supérieur de l'avoir exclue des événements sociaux avec l'équipe. Après avoir été congédiée puis être revenue sur Paris, elle indique avoir grossi de 20 kilos et s'être battue pour trouver un nouvel emploi dans le secteur financier.

La banque rejette en bloc ces accusations, indiquant que son contrat n'a pas été renouvelé en raison de sa performance. Les avocats de la banque ont par ailleurs déclaré que Nadia Moukaideche avait déposé plainte en représailles personnelles contre son supérieur qui avait remis en question ses vacances et ses congés maladie.

Affaire à suivre donc...

Photo credit: The Wolf of Wall Street (Directed by Martin Scorsese; produced by Red Granite Pictures, Appian Way & Sikelia Productions)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close