TÉMOIGNAGE : « Comment je me suis assuré d'être correctement payé chez Goldman Sachs... »

eFC logo
Donut

Cela arrive aussi dans les plus grandes banques : vous travaillez toute l'année et vous pensez que vous allez être payé, mais dès le quatrième trimestre, les choses commencent à se gâter. Les signes sont reconnaissables : elle vous évite. Je veux parler de la personne chargée de défendre votre cause dans les réunions sur les bonus. Elle ne vous adresse plus la parole : c'est comme si vous étiez devenu invisible.

Croyez-moi : j'ai vu cela arriver à un ami chez Goldman Sachs, et si cela vous arrive aussi, cela signifie que vous allez probablement recevoir des cacahuètes. Dans le cas de mon ami, son patron a simplement commencé à faire comme s'il n'était pas là. Et puis, quand l'ami en question a regardé son package de bonus pour la nouvelle année, il s'est aperçu que celui-ci était vide.

C'est également mauvais signe si vous n'êtes pas invité à des réunions importantes. Les réunions auxquelles vous aviez l'habitude de vous rendre. Si tel est le cas, votre package sera loin d'être plein. Le fait d'être écarté des réunions commence dès le mois d'août. Prenez les devants et rendez-vous à ces réunions tout de suite.

Que penser en effet si vous n'avez strictement aucune idée de ce que vous recevrez d'ici quelques mois ? Si tel est votre cas, alors c'est mauvais signe. Vous devriez savoir dès à présent ce que vous allez obtenir : vous devez bien avoir une idée du P&L de votre desk et de votre division et vous devez comprendre comment vous y contribuez. Et si vous n'avez aucune idée, faites marcher vos méninges.

Dès lors, que pouvez-vous faire si vous voyez ces signes se manifester ?

La réponse est que vous pouvez reprendre le contrôle. Lorsque vous travaillez dans une banque, ce n'est pas bon de jouer à la loterie des bonus et de vous contenter d'attendre de voir si vous êtes chanceux. Vous devez gérer cela correctement. Pourquoi travailler toute l'année pour au final vous contenter de lancer des dés ?

Si vous voulez maximiser votre bonus, vous devez commencer par vous faire remarquer et cesser d'être invisible. Trouvez un moyen de vous démarquer, démarrez un projet, faites une transaction digne de ce nom. Encore mieux, demandez à un client de dire quelque chose de positif à votre sujet. Bref, faites tout pour vous démarquer.

Vous devez également poser la question. D'accord ? Dans ce cas ne posez pas la question directement sur votre bonus, mais demandez aux seniors de votre équipe quelle est la marche à suivre. Que pouvez-vous faire pour vous améliorer ? Soyez décontracté, mais obtenez leur feedback. Leur retour est capital.

Tant que vous y êtes, déterminez qui sont les principaux décideurs. Il y a un tas de personnes chargées de décider de votre rémunération. Ce sont elles dont vous avez besoin d'approcher.

J'ai été managing director chez Goldman Sachs. Alors que je travaillais pour la banque, en 2010, j'ai commencé à préparer dans mon coin un rapport de rendement. C'était un document dont j'étais fier : sur une seule page étaient résumées toutes mes réalisations clés de l'année.

Je me suis assuré de savoir qui étaient mes décideurs et me suis assuré qu'ils l'avaient à disposition. Ce morceau de papier en valait des milliers parce qu'il cristallisait des mois de travail et avait le mérite de la clarté.

Cela a fonctionné pour moi et devrait aussi marcher pour vous. A moins, bien sûr, que vous ne vous contentiez de recevoir des cacahuètes au moment de la saison des bonus. A vous de choisir.

WilowWallStreet est le pseudonyme d’un ancien managing director de Goldman Sachs, auteur du blog What I Learnt on Wall Street.

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close