Une banque française pousse ses employés à prendre leur pouls

eFC logo
Une banque française pousse ses employés à prendre leur pouls

A l’heure où les banques cherchent à réduire le stress lié à la pandémie et les facteurs de stress induits par le télétravail, les séances de yoga sur Zoom, cours de Pilates en ligne et autres applications de méditation et de pleine conscience fleurissent. Dans ce contexte, SocGen vient de lancer sa propre appli avec une fonctionnalité supplémentaire, permettant aux employés participant de suivre l’évolution de leur rythme cardiaque.

Intégré à la plateforme ‘Unmind’, proposée par la banque sur ordinateur et en version mobile, le suivi de la fréquence cardiaque est destiné à aider les employés à évaluer leur niveau de stress à différents moments de la journée. Il ne contrôle pas à proprement parler leur rythme cardiaque, mais pose une série de questions et fournit une évaluation du degré de ‘calme, de contentement, d’adaptation, de sommeil, de santé, de sociabilité et de satisfaction’ des employés.

Ben Higgins, Directeur des Ressources Humaines au Royaume-Uni, explique que le contrôle du rythme cardiaque fonctionne comme un « suivi d’humeur », et que la plateforme Unmind offre également « des thématiques et astuces en matière de développement personnel et de relaxation, ainsi que de petits modules d’apprentissage. » Ceci s’ajoute aux webinaires sur la santé mentale et le bien-être que la banque proposait déjà.

Les employés ne sont pas obligés de partager leur fréquence cardiaque avec la banque. Pas plus qu’ils ne sont tenus d’ailleurs de la mesurer réellement. C’est dommage. En 2012, John Coates, ancien trader produits dérivés devenu enseignant à l’Université de Cambridge, avait réalisé une étude sur la pathologie de la prise de risque, d’où il ressortait que le rythme cardiaque des traders s’accélérait avant les opérations risquées. Son étude suivante démontrait au cours d’une expérience de laboratoire que les employés ayant une meilleure conscience de leurs signaux physiologiques étaient de meilleurs preneurs de risque.

SocGen est loin d’être la seule banque à proposer une appli visant à atténuer le stress. Goldman Sachs a lancé en 2018 une plateforme de gestion de la résilience comprenant ‘un outil mobile de développement personnel, validé cliniquement, et destiné à aider les employés à réduire le stress, atteindre un équilibre émotionnel et améliorer leur performance au travail.’ L’outil de Goldman aide également les employés à développer un plan personnalisé pour ‘répondre aux événements quotidiens, comprendre leur humeur et les éléments déclencheurs de stress, gagner en confiance et développer les compétences essentielles.’ L’histoire ne dit pas si elle comprend également un suivi de la fréquence cardiaque.

Crédit photo : Online Marketing sur Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...