Les pires jobs bancaires début 2020 d’après Deutsche Bank

eFC logo
Les pires jobs bancaires début 2020 d’après Deutsche Bank

Après la publication des résultats des banques d’investissement américaines pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’année 2019, on sait maintenant un peu mieux à quoi s’attendre de leurs homologues européennes dans les jours et les semaines à venir. Dans ce contexte, les analystes européens de Deutsche Bank ont publié une mise à jour de ‘Capital Markets Pulse’, avec leur verdict sur leurs rivales européennes, et les meilleurs et pires endroits où travailler dans toutes les banques en ce moment.

A la lumière des résultats du quatrième trimestre des banques US, les analystes de Deutsche Bank laissent à penser que SocGen ne serait pas l’endroit idéal où travailler lorsqu’elle publiera ses résultats le 6 février prochain. En cause, la forte exposition de la banque en trading dérivés actions, une activité où la plupart des banques américaines ont été en difficulté en Q4 2019.

Par comparaison, les mêmes analystes sont plutôt optimistes pour Barclays – qu’ils voyaient déjà d’un très bon œil – en vertu de son exposition relativement élevée aux revenus à forte croissance du macro-trading. Credit Suisse aussi devrait avoir plutôt bien terminé l’année grâce à la solidité de son activité crédit. Dans le même temps, on attend également une bonne performance de BNP Paribas en macro-trading, malgré des difficultés en dérivés actions.

Par secteur d’activité, le verdict de Deutsche Bank sur le climat actuel, comparé à l’an dernier, est mis en évidence dans le graphe ‘pulse’ ci-dessous. Il en ressort que les cinq secteurs les plus incertains en banque par les temps qui courent sont, en commençant par le pire : le M&A, les actions US, les prêts syndiqués, les dérivés de taux européens et les actions asiatiques. Dans l’autre sens, les meilleurs jobs en ce début d’année se trouvent en DCM, et particulièrement DCM à haut rendement, et ECM.

En règle générale, il est plutôt tentant de travailler dans le premier des deux groupes. Et curieusement, après avoir quelque peu dénigré SocGen et BNP Paribas en raison de leur exposition dérivés actions, pulse suggère que les dérivés actions européens justement sont en train de relever la tête.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...