Les langages de programmation à maîtriser pour entrer chez Google… et ceux qui ne vous seront d’aucune utilité....

eFC logo
Les langages de programmation à maîtriser pour entrer chez Google… et ceux qui ne vous seront d’aucune utilité....

Si vous souhaitez travailler pour Google (ou au moins pour sa maison-mère Alphabet), mieux vaut savoir coder dans l’un des quatre principaux langages de programmation, tous largement usités.

Nous avons comparé dans le tableau ci-dessous le pourcentage de postes actuellement ouverts à candidature chez Alphabet, et le pourcentage des effectifs qui indiquent y travailler et mentionnent chacun de ces langages sur leur profil professionnel public. Il en ressort que la plupart des ‘Googlers’ maîtrisent Python, Javascript, C++ et Java.

Ce résultat n’a rien d’une surprise. Le dernier rapport State of the Octoverse publié par GitHub indiquait Javascript, Python et Java comme les trois langages de programmation les plus utilisés, et C++ en 6è position.

Comme la plupart des employeurs, les exigences d’Alphabet en matière de langages de programmation ne sont pas limitées à chaque langage pris individuellement : l’entreprise indique dans ses annonces de recrutement rechercher des combinaisons de langage – et le tableau mesure le pourcentage de postes/profils spécifiant un langage de programmation…

Aussi surprenant peut-être que cela puisse paraître, le langage de programmation le moins utilisé chez Alphabet est aujourd’hui Kotlin, celui-là même que Google avait désigné en mai dernier comme son langage favori pour le développement des applications Android. Il y a bien quelques postes à pourvoir nécessitant la maîtrise de Kotlin, mais relativement peu – et même moins de 0,5 % du total. Go n’est pas non plus aussi recherché qu’on pourrait s’y attendre compte de la suggestion de Google, il y a sept ans, de voir en lui un bon substitut à tous les langages C.

Alphabet recrute des développeurs en C++ pour des postes d’ingénieurs Google cloud, spécialistes réseau et système, experts en sécurité et ingénieurs bases de données. Les banques d’investissement, hedge funds et fonds de trading haute fréquence sont également très en demande d’expertise C++ pour les systèmes de transactions à haute fréquence.

Sur la base de notre instantané, les évolutions les plus marquantes chez Google semblent concerner .NET et C#. On constate sur la plateforme d’annonces une proportion beaucoup plus importante de demandes pour ces deux langages que d’employés qui les maîtrisent à l’instant t. Un peu bizarre de prime abord, compte tenu de la rivalité historique entre Google et Microsoft. A la nuance près que .NET peut être utilisé avec Kubernetes, le système open source de Google pour le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion automatisés des applications conteneurisées, et qu’il est par ailleurs utilisé pour Google Cloud, activité pour le moins en forte croissance. Pas si surprenant donc !

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Close
Loading...