Hong Kong, New York ou Londres ? Le meilleur endroit pour une carrière en finance…

eFC logo
Hong Kong, New York ou Londres ? Le meilleur endroit pour une carrière en finance…

C’était une phrase peu reluisante et pourtant trop souvent historiquement exacte : « Vous avez échoué à Londres ? Eh bien tentez Hong Kong ». Elle ciblait tout banquier qui n’arrivait pas à Londres et qui ensuite s’installait à Hong Kong pour obtenir un job ‘plus gratifiant’. Cependant, oubliez la taxe de 15% ou les plus de 300 jours d’ensoleillement par an.

Lors de la rétrocession de Honk Kong à la Chine, en 1997, rien ne laissait à penser que partir en Asie pouvait être le choix privilégié de quelqu'un. Après la crise, tout cela a changé, alors que le Royaume-Uni s’est mis à faire du banker bashing et que des chauffeurs de taxi tentaient de dissuader leurs clients de se diriger vers Canary Wharf : Hong Kong devint alors une évasion passionnante.

Cependant, Hong Kong est en train de perdre de son éclat. D'ici 2020, alors que le Royaume-Uni vit dans un perpétuel état d'épuisement face au Brexit et que la région administrative spéciale chinoise de Hong Kong vit sa propre crise d'identité, les deux régions devraient-elles être totalement ignorées ? Est-ce que New York est désormais le seul endroit où commencer votre carrière en banque d'investissement ?

La réponse est nuancée et dépend de vos priorités.

Londres aura toujours fière allure sur votre CV

Londres reste la place la plus difficile au monde où trouver un emploi dans la banque. D'après mon expérience, le ratio entre les candidatures et les jobs disponibles est d'environ 150 par poste dans les meilleures banques. Si vous pouvez trouver un emploi à Londres, cela pourra servir sur votre CV.

Gardez également à l’esprit qu’en fonction de votre lieu d’études et de vos compétences linguistiques, vous n’aurez peut-être pas d’autre choix que Londres : la situation des visas aux États-Unis peut rendre difficile la candidature des étudiants étrangers à New York tandis qu’à Hong Kong, des efforts sont déployés pour recruter davantage de talents nationaux.

Toutefois, si vous commencez votre carrière, rien ne vaut Hong Kong sachant que c’est la seule région où le nombre de diplômés est encore à la hausse (ou du moins jusqu’aux dernières manifestations); L'Asie devient chaque année un élément un peu plus important du puzzle international.

Hong Kong et New York si vous êtes célibataire...

Sur le plan financier, les trois villes sont chères à vivre et, en raison des prix élevés de l'immobilier, même les avantages importants du régime fiscal de Hong Kong ne commencent probablement à faire la différence qu'avec des revenus d'environ 200 k$, de sorte que le faible environnement fiscal importe moins au début de votre carrière.

En règle générale, New York et Hong Kong sont définitivement plus ‘fun’ si vous êtes célibataire, et Londres est généralement préférable si vous avez une famille. Manhattan est un lieu de vie incroyable pour de nombreuses raisons (Central Park, Broadway, MSG, etc.), mais reconnaissez que vivre dans une ville comme Hong Kong où vous êtes à 10 minutes de taxi de votre bureau, des montagnes et du bord de mer n’est pas mal non plus. Londres a quant à elle beaucoup de culture à offrir, est une porte d'entrée sur l'Europe et possède une scène de restaurants et de bars qui s'est sensiblement améliorée au cours de la dernière décennie.

... mais New York a les meilleurs jobs

En fonction du fuseau horaire, Londres restera probablement pour toujours le centre des marchés des changes (FX). Toutefois, après le Brexit, le trading obligataire deviendra probablement plus fragmenté en Europe. Les marchés des dérivés actions et des obligations convertibles sont généralement plus intéressants en Asie, mais si vous souhaitez travailler sur les plus grands deals et les plus importantes IPOs du monde, alors New York est le seul endroit où aller.

Cela dit, Londres aura généralement une plus grande exposition internationale en travaillant sur un plus grand nombre de transactions transfrontalières, ce qui facilitera peut-être à l’avenir votre transfert à l’international.

À Hong Kong, l'un des principaux avantages que j'ai constaté est que les juniors talentueux se verront presque certainement attribuer davantage de responsabilités plus tôt dans leur carrière, ce qui peut accélérer les promotions. Hong Kong, cependant, est de moins en moins considéré comme étant le meilleur endroit pour travailler en Asie. Singapour est désormais ‘the place to be’, la ville gagnant chaque année en qualité de vie et les grandes banques continuant d’y transférer leurs effectifs.

En fin de compte, à mon avis, quel que soit le lieu de votre choix, l’une des meilleures choses à faire pour progresser dans votre carrière est de tracer la voie qui vous permettra d’expérimenter au moins deux de ces destinations, si ce n’est les trois.

Bertrand Huang est un pseudonyme

Photo by Jermaine Ee on Unsplash

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...