La restructuration de la banque d’investissement pèse sur les revenus de SocGen

eFC logo
La restructuration de la banque d’investissement pèse sur les revenus de SocGen

Après BNP Paribas la semaine dernière, c’était au tour de SocGen de publier ce mercredi matin ses résultats du troisième trimestre 2019. Et le principal constat est que la restructuration de la banque d'investissement pèse sur les revenus.

« La Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs délivre un résultat net résilient dans un environnement peu favorable, sans bénéficier encore des effets positifs de la restructuration menée à un rythme soutenu et en avance sur ses objectifs 2020 », a indiqué dans un communiqué son directeur général Frédéric Oudéa.

Dans les faits, l’exécution du plan de restructuration des activités de banque d’investissement est conforme aux objectifs : revenus des financements structurés en hausse, baisse des revenus des activités de marché intégrant les effets des fermetures d’activité. Les autres initiatives de réduction de coûts ont également été initiées et sont en bonne voie.

Quant au plan de départs volontaires qui a été lancé en France le 1er juillet, il suit son cours. Les réductions d’effectifs en dehors de la France avaient déjà été initiées dès le deuxième trimestre et à fin septembre, 55% des réductions d’effectif annoncées ont été réalisées au niveau mondial. Concernant la France, plus de 90% de l’objectif de 700 suppressions de postes avait d’ores et déjà été atteint le mois dernier.

Les métiers actions souffrent

Si le résultat net du pôle est en baisse ce trimestre dans un contexte de marché difficile sur les Activités de Marché et de banque d’investissement, et à la suite de l’arrêt de l’activité de matières premières OTC et de la filiale de trading pour compte propre, il reste solide dans les activités de financements structurés et de transaction banking. 

Au troisième trimestre 2019, les revenus des activités Taux, Crédit et Changes sont en hausse de +1% par rapport au troisième trimestre 2018. Les activités de taux et de crédit et les activités de financement enregistrent un bon résultat qui vient compenser l’impact sur les revenus de la restructuration des activités de marché sachant que les activités Actions et Prime Services sont en recul de plus de 20% comparé au trimestre de l’année précédente. Pas vraiment rassurant pour les professionnels concernés.

Comme c’est souvent le cas, chez SocGen, mieux vaut postuler actuellement dans les métiers financement et conseil dont les revenus sont certes en recul de -4,4% sur le trimestre mais en hausse de +5,3% sur les neuf premiers mois de l’année. Les métiers de financements structurés et le métier de transaction banking affichent des revenus en progression de +6,8% tandis que les métiers de financement d’actifs et de financements structurés continuent à bénéficier d’une activité commerciale dynamique, marquée par des opérations significatives.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...