Lazard va réduire ses effectifs d’environ 200 personnes. La France impactée ?

eFC logo
Lazard va réduire ses effectifs d’environ 200 personnes. La France impactée ?

Le siège newyorkais de Lazard au 30 Rockefeller Plaza

A l’occasion de la publication ce jeudi des résultats du troisième trimestre 2019 de Lazard, son directeur financier Evan Russo a indiqué lors d’une conférence téléphonique avec les analystes que la banque allait réduire ses effectifs d’environ 200 personnes.

Cette réduction d’effectifs affectera les activités de conseil et de gestion d’actifs mais aussi les fonctions centrales. Comme d’autres acteurs du secteur, l’établissement est pénalisé par la morosité qui règne dans le secteur des M&A où le volume d’activité a chuté de 10% sur les neuf premiers mois de l’année d’après les données Refinitiv.

Cette annonce intervient alors que la banque a enregistré au troisième trimestre une baisse moindre de son bénéfice (-21%) que celle attendue grâce à la stabilisation de ses activités de conseil. Lazard a en effet dégagé un bénéfice net de 88 M$ contre 111 M$ au cours de la même période l’an dernier. Ce montant est toutefois supérieur aux 82,2 M$ anticipés par les analyses, selon des données de Refinitiv.

La tentation de partir…

Reste à savoir si les effectifs en France seront impactés, sachant que dans l’Hexagone la banque a été fragilisée par la démission du responsable de la banque d’investissement Matthieu Pigasse - qui sera remplacé par l’un de ses fidèles, Jean-Louis Girodolle - et par d’autres départs récents comme celui de Nicolas Constant, managing director entré il y a 14 ans chez Lazard et qui selon toute vraisemblance vient de créer sa société de conseil dénommée Centaure.

Pierre Pasqual qui était gérant chez Lazard qu'il a rejoint en 2012 après avoir travaillé pour Barclays, n’a pas non plus attendu l’annonce des résultats du troisième trimestre pour plier bagages. Selon l’agence Reuters, il pourrait avoir rejoint l’une des boutiques américaines comme Evercore ou Centerview. « Elles font leur marché chez Lazard qui a un statut de banque franco-américaine », nous confirme un ex-banquier de Lazard. Pour preuve, Greenhill & Co a débauché en septembre deux anciens MDs de chez... Lazard.

Dans ces conditions, et avec en toile de fond la réduction d’effectifs qui se trame, les départs pourraient s’accélérer chez Lazard France. Certains pourraient être tentés de rejoindre sa rivale Rothschild & Co qui vient de racheter la boutique M&A britannique Livingstone et apprécie visiblement les transfuges de Lazard comme le montre le recrutement récent d’Éric Lalo en tant qu’associé-gérant responsable mondial de son activité de Conseil aux Gouvernement.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...