BattleDev ou la nouvelle façon de recruter des développeurs

eFC logo
BattleDev ou la nouvelle façon de recruter des développeurs

Si la quête de profils est dans la tête de tous les recruteurs, quand il s’agit des développeurs c’est une véritable guerre de talents qu’ils se livrent. C’est acté depuis des années, une belle annonce ne suffit plus pour attirer les meilleurs candidats : marque employeur, escape game, cooptation, CV vidéo… les leviers sont légion…

Pour casser les codes et permettre aux développeurs de trouver de nouvelles opportunités simplement, le BDM (groupe HelloWork) organise la BattleDev, le plus grand concours de programmation en ligne de France qui est de retour le 26 novembre prochain de 20h à 22h, pour sa 14ème édition. Les développeurs, à la recherche de nouvelles opportunités professionnelles ou non, sont invités à s’inscrire dès maintenant.

La BattleDev rassemble plusieurs milliers de développeurs (plus de 4 500 participants lors de la dernière édition) qui s'affrontent dans le but de se challenger, se préparer aux tests techniques souvent proposés par les entreprises lors des process de recrutement, gagner des cadeaux (dont un voyage au CES de Las Vegas) et surtout se faire repérer par des entreprises partenaires sur la base de leurs compétences.

Dénicher « des pépites »

La tendance est plus vraie que jamais : désormais, il est possible d’être recruté sur ses compétences plutôt que sur ses diplômes. Une bonne chose pour les autodidactes et tous ceux qui se forment tout au long de leur vie. Les développeurs préfèrent généralement que leur travail parle pour eux ; ils mettent de plus en plus en avant auprès des recruteurs les projets auxquels ils ont contribué, leurs participations à des concours de code, les formations suivies en ligne, etc.

« C’est grâce à ce genre de compétition que je suis rentré chez Criteo », relève Stéphane Le Roy, gagnant de la BattleDev Saison 13. Un constat partagé par Joseph, joueur recruté suite à la BattleDev par Télitem : « A la base je ne pensais pas trouver du boulot, je voulais seulement m’entrainer pour les coding tests que certaines entreprises font passer ». Pour les entreprises, l’événement est donc un excellent moyen pour identifier « des pépites ».

Se préparer aux tests de recrutement

Les entreprises font de plus en plus passer des tests techniques aux développeurs avant de les recruter. La BattleDev est donc une belle manière de se préparer à ces exercices, comme le confirme Stéphane Le Roy, gagnant de la BattleDev Saison 13 : « Des grandes entreprises comme Google et Facebook et même des plus petites, recrutent sur des entretiens techniques où les exercices demandés sont souvent très proches que ceux que l’on rencontre en compétition. C’est un bon entrainement ! ».

C’est aussi l’occasion de s’entrainer pendant deux heures, quel que soit le langage pratiqué. En effet, le soir de l’événement, les joueurs ont la possibilité de sélectionner le langage dans lequel ils veulent participer : Java, Python 3, PhP, Node.js, C++, C#, C, Ruby, Scala. Parmi les 9 langages proposés lors de la précédente saison, Java a été le plus populaire, choisi par 23% des participants. Il est suivi de Python 3 (21%) et de PHP (19%). Alors à vous de jouer…

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...