Voici les activités les plus rentables en banque d’investissement depuis le début de l’année en France…

eFC logo
Voici les activités les plus rentables en banque d’investissement depuis le début de l’année en France…

Vous voulez travailler dans la banque d’investissement et vous vous demandez dans quelle activité et quel établissement postuler ? Selon le rapport France Investment Banking établi par Refinitiv sur les neufs premiers mois de l’année 2019, le marché français de la banque d’investissement a généré 2,2 Mrd$ (2Mds€) de revenus, soit un montant inférieur de 18% aux revenus générés sur la même période 2018.

A noter que dans l’Hexagone la tendance est à la baisse dans tous les segments avec entre autres des reculs sur un an de plus de 25% en Equity Capital Market (ECM), de 24% en fusions acquisitions (M&A) et de 14% en Debt Capital Market (DCM). Ces deux dernières activités ont alimenté près des trois quarts des revenus en banque d’investissement depuis le début de l’année. Le crédit syndiqué a quant à lui engendré des revenus en baisse de 6 % sur un an.

Si vous voulez travailler dans l’une de ces activités, mieux vaut que vous postuliez auprès d’une banque française étant donné que les trois premiers établissements qui se distinguent sur la période en termes de montants de commissions (fees) sont BNP Paribas, CACIB et SocGen, comme on peut le constater dans le tableau ci-dessous :

Fusions & Acquisitions : 106,5 Mrd$, en recul de 25%

Le montant total des opérations de M&A a atteint un niveau le plus bas depuis 6 ans. Les opérations reculent de respectivement 19% et 13% qu’elles soient domestiques ou sur une cible française. Bon à savoir : 26% des montants ont été alloués au secteur des produits et services aux consommateurs et 20% au secteur immobilier.

Equity Capital Markets : 8,5 Mrd$, en hausse de 2%

Les opérations en capital ont représenté 8,5 Mrd$ soit une légère progression par rapport aux 9 premiers mois 2018 (2%). Les introductions en bourse ont représenté 11,2 M$, le montant sur 9 mois le plus bas sur le marché fraçais des IPOs depuis 2009. Les opérations ECM ont concerné principalement les secteurs de l’énergie, de l’industrie et des nouvelles technologies.

Debt Capital Market : 221 Mrd$, en baisse de 2%

Au plus bas depuis 4 ans, les émissions sur le marché obligataire sont en baisse de 2% sur les neuf premiers mois de l’année et ont porté à 51% sur de la dette bancaire tandis que les obligations d’état ont représenté 19% du marché.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...