☰ Menu eFinancialCareers

TÉMOIGNAGE : « J’ai 29 ans. Je travaillais à la City comme trader. J’ai quitté Londres pour Paris »

Businessman outdoors with cellular phone by Eiffel Tower

Notre interview parue la semaine dernière et intitulée « Je n’ai jamais rencontré d’anciens banquiers de la City qui se disaient heureux d’être rentrés à Paris ! » a suscité de nombreuses réactions, notamment sur notre site UK, où un trader parisien pense exactement l’inverse. Jugez plutôt par vous-même :

« J’ai 29 ans. Je travaillais comme trader à Londres. J’ai quitté Londres pour Paris pour de plus grandes opportunités, un meilleur niveau de vie, une vie nocturne bien plus dense avec d’incroyables clubs electro / techno / house partout dans la capitale, de meilleurs restaurants et des gens plus sympas. Une ville incroyable avec tant de choses à faire comparé à Londres !

Qui plus est, avec la chute de la livre, les revenus sont beaucoup plus élevés à Paris qu’à Londres pour un job équivalent. Aussi, et c’est l’un des points les plus importants, à Londres, les gens ne prennent jamais en compte… l’absence de cotisations sociales-employeur pour leur pension retraite, si bien que lorsque vous prenez votre retraite, vous être effroyablement pauvre…

J’ai vérifié mon bulletin de salaire : à Paris, je coûte 34.000 euros par mois à mon employeur, je gagne 16.000 euros net par mois (avec aucun impôt sur le revenu dû à certains investissements en loi Pinel). En France, la plupart des prélèvements sont en fait des cotisations sociales / patronales pour votre retraite. Je sais que je percevrai une retraite représentant 80% de mes 10 meilleurs revenus à Paris … contre seulement 9% si je reste à Londres. Vous devez donc gagner 150% de plus à Londres qu’à Paris pour vous assurer que c’est économiquement intéressant !

A Londres, j’ai gagné 14.000 euros nets – ce qui à première vue est à peine moins élevé que ce que je gagne à Paris mais qui en réalité est un écart énorme du fait de l’absence de cotisations pour la retraite, la couverture santé et les allocations chômage, ces dernières pouvant atteindre en France 6.320 euros net par mois pendant 2 ans pour les plus hauts revenus.

Même chose pour mes 3 autres amis. Ils ont tous quitté Londres pour Paris et sont tellement heureux maintenant qu’ils ne retourneront jamais à Londres. Deux d’entre eux travaillaient en tant qu’analysts M&A pour Goldman Sachs (ils ont respectivement 25 et 29 ans) dont l’un travaillait avec moi en tant que trader. Nous gagnons à présent bien mieux notre vie ! ».


Image: Getty Images

commentaires (6)

Comments
  1. Le bon gros fake / mytho

  2. 29 ans 16 000 / mois net, ça ne choque que moi?

  3. avec aucun impôt sur le revenu dû à certains investissements en loi Pinel

    Sachant que c’est capé à 10k de réduc d’impot / an, versus le 16k de salaire par mois…

    Tout est dit, merci efinancial pour ces témoignages de qualités…

  4. Je sais que je percevrai une retraite représentant 80% de mes 10 meilleurs revenus à Paris …

    Au mieux il est très mal informé, au pire ce témoignage est vraiment “léger” auquel cas je m’étonne de le trouver sur votre site.
    Une retraite basée sur 80% des 10 meilleurs revenus, on en rêve tous.
    Ca m’a bien fait rire.

  5. Bonjour,

    34 k/mois je n’y crois pas une seconde; moi-même je suis trader senior options taux avec un niveau équivalent à senior director à Londres dans “la” bfi française. Je suis 25% plus bas. Mon salaire est en ligne avec des collègues dans d’autres banques du même rang.
    Calcul pour le moins fumeux aussi, il devait certainement avoir la tête dans un des ces fameux clubs techno avec un bon bedo “Je sais que je percevrai une retraite représentant 80% de mes 10 meilleurs revenus à Paris … contre seulement 9% si je reste à Londres. Vous devez donc gagner 150% de plus à Londres qu’à Paris pour vous assurer que c’est économiquement intéressant !”

    SI Paris était tellement le paradis pour les banquiers cela se saurait.

    C’est we, mais quand même, assez perdu mon temps avec cet article ridicule.
    J’en viens presque à me demander si les communicants de l’Elysée n’auraient pas écrit cet article eux-mêmes: communiquer sur l’attrait (fictif) de Paris.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici