Les salaires et bonus de Credit Suisse ont augmenté, la banque ayant choisi de chouchouter les meilleurs...

eFC logo
Credit Suisse salaries and bonuses

Le Credit Suisse n'a pas eu à être généreux avec ses collaborateurs l'an dernier. Comme l'indique clairement le rapport sur les rémunérations 2018 publié aujourd'hui par la banque suisse, 2018 n'a pas été une bonne année en termes d'activité. Il y a eu une "baisse significative de l'activité des clients" au second semestre, au cours duquel les conditions sont devenues plus "difficiles". Néanmoins, la banque a décidé de maintenir son enveloppe globale de bonus stable, et ses employés "performants" ont bénéficié d'une augmentation de leur salaire d'une année sur l'autre.

Le Credit Suisse a été fondamentalement généreux.

Comment comparer les salaires et bonus au Credit Suisse ?

Le Credit Suisse définit les material risk takers (MRTs) comme étant les membres du comité de direction, les employés pouvant mettre en péril le capital de la banque, ses 150 employés les mieux rémunérés et les personnes dont le travail pourrait avoir une incidence sur le risque de réputation, de marché et opérationnel du groupe. L'année dernière, ils étaient 1 030 (plus le personnel de contrôle).

L’an dernier les preneurs de risques plus le personnel de contrôle (MRTC) de Credit Suisse ont en moyenne gagné un salaire de CHF 555 k (495 k€) et un bonus de CHF 925 k (825 k€), contre un salaire de CHF 540k (482 k€) et un bonus de CHF 874k (779 k€) un an plus tôt.

Le graphique ci-dessous montre comment la rémunération du Credit Suisse se situe par rapport à celle des banques concurrentes. Comme toujours, les différences de définition faussent les comparaisons : la plupart des banques fournissent des informations de rémunération des material risk takers mais les données du Credit Suisse sont regroupées avec le personnel de contrôle; UBS ne parle quant à elle que des «preneurs de risques clés».

Quoi qu'il en soit, le Credit Suisse semble généreux, mais pas autant que UBS.

Bonus différés et obstacles à la performance chez Credit Suisse

Loin des chiffres les plus élevés, le Credit Suisse a quelques éléments punitifs dans sa structure de rémunération.

Il ne paie que des bonus en espèces jusqu'à CHF 250 k (223 k€) - Au-delà, les reports entrent en jeu. Chez UBS, vous pouvez gagner jusqu'à CHF 300 k en cash (267 k€) avant que votre bonus ne soit différé.

Comme chez UBS, les bonus différés ne sont intégralement versés que si la banque atteint un objectif de rendement des fonds propres. Chez la banque d'investissement d'UBS, l'objectif de RoTE est de 8%. Dans l'ensemble du Credit Suisse, cette proportion est de 8,5%. Si le Credit Suisse perd moins d’un milliard de francs suisses (890 M€), les bonus différés commencent à être réduits. Si la perte est supérieure à 6,7 milliards de francs suisses (5,9 Mds€), ils sont réduits à néant.

Enfin, les bonus différés du Credit Suisse sont généralement acquis sur trois ans pour le salarié moyen, cinq ans pour les gestionnaires de risques et sept ans pour le personnel senior. Ce dernier reçoit des ‘dotations en capital conditionnelles’ entièrement acquises au bout de trois, cinq et sept ans selon le poste qu’ils occupent.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...