☰ Menu eFinancialCareers

Vous postulez chez BNP Paribas CIB ? Privilégiez les métiers actions au fixed income…

Les professionnels des activités obligataires, changes et matières premières ont connu des jours meilleurs

Les professionnels des activités obligataires, changes et matières premières ont connu des jours meilleurs

La banque de la rue d’Antin a ouvert ce mardi le bal de la publication des résultats du troisième trimestre 2017 des grandes banques françaises. « BNP Paribas génère à nouveau ce trimestre un bon niveau de résultat, à 2 milliards d’euros Malgré un contexte de marchés obligataires défavorables ce trimestre, les revenus sont ainsi stables sur base comparable », a indiqué dans un communiqué son directeur général Jean-Laurent Bonnafé.

Si au deuxième trimestre, les activités CIB de BNP Paribas avaient été dopées par les bons résultats du trading sur les marchés actions et dérivés, et ce alors même que la plupart de ses concurrentes étrangères avaient accusé une baisse de leurs revenus dans la BFI, cette fois-ci BNP Paribas – à l’image de Credit Suisse ou Deutsche Bank – n’est pas parvenue à s’affranchir du ralentissement de ses activités de banque d’investissement au cours de l’été.

Pour preuve, le produit net bancaire (PNB) des activités de financement et d’investissement (CIB) de BNP Paribas a diminué de 8,5% au troisième trimestre, la banque ayant souffert de la baisse sensible des activités de marché obligataire, changes et matières premières (-23,6 %) comme l’illustre parfaitement le tableau ci-dessous figurant dans les diapositives de la présentation des résultats trimestriels de la banque :

BNP 3T

Vous l’aurez deviné : ce n’est pas le meilleur moment de postuler dans les activités FICC (Fixed Income, Currencies, and Commodities) de BNP Paribas. Certains n’ont d’ailleurs pas attendu la publication des résultats pour quitter le navire, à l’instar de Simon Birch, le responsable du trading fixed income des marchés émergents basé à Londres et parti ce mois-ci.

Une baisse partiellement compensée

Il convient cependant de relativiser. Sur les neuf premiers mois de l’année, le PNB des activités de financement et d’investissement de BNP demeure en progression de 5% en comparaison avec la période précédente. En outre, BNP Paribas n’est en effet pas la seule banque à souffrir de la morisité des activités FICC, et d’autres banques ont elles aussi eu à déplorer des départs dans cette ligne de métier.

Qui plus est, la mauvaise performance des activités FIC qui ont souffert de la baisse sensible des activités de marché obligataire, changes et matières premières (-23,6%) a été partiellement compensée par les autres métiers comme les activités sur les actions qui ont progressé dans le même temps de plus de 4% dans un contexte boursier favorable. La banque n’a donc rien perdu de son attractivité dès lors qu’il s’agit de recruter des traders seniors, notamment dans sa division actions et prime services.

Enfin, en attendant que les activités FICC reprennent un peu de couleurs, rien ne vous empêche de postuler dans les fonctions de conformité et de contrôle où BNP¨Paribas a mis en place des procédures renforcées, notamment dans le cadre des activités de change ou dans le contrôle interne avec le lancement ce trimestre de la nouvelle campagne de 3 formations obligatoires en e-learning pour l’ensemble des collaborateurs (Code de Conduite, Sanctions et Embargos, Lutte contre le Blanchiment et le Financement du Terrorisme).


Crédit photo : StockFinland / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici