Petites mais de plus en plus intéressantes

eFC logo

Il n'y a pas que les quatre plus grandes banques en Belgique, il y aussi les autres (celles qu'une mauvaise langue qui a tenu à garder l'anonymat appelle en plaisantant les banques privées ). Les tailles de ces autres banques sont très variables. Santander emploie 12 personnes en Belgique, pas toutes à temps plein. Rabobank - qui ne compte pas recruter en 2009 - emploie 22 personnes. Le call-center de Rabobank emploie du personnel intérimaire.

Delta Lloyd compte embaucher une trentaine de profils commerciaux cette année. Eric Van Haelen estime être plutôt mieux loti que le reste du secteur : nous sommes touchés par la crise mais moins que les autres. Nous continuons à prêter aux entrepreneurs. Il est contacté par des candidats en provenance des quatre principales banques belges, qui se laissent séduire par la volonté d'expansion de Delta Lloyd.

La Banque de la Poste emploie actuellement 180 personnes, et ce chiffre ne va pas beaucoup évoluer en 2009, selon Jean-Pierre Catteuw, Administration & Human Resources Manager, la politique actuelle n'est pas de recruter à tour de bras . Les derniers recrutements portaient sur des profils en analyse financière, en communication et en informatique. La Banque de la Poste utilise les services de la Poste pour son réseau de distribution et pour une partie de son back-office.

Deutsche Bank est actuellement la 6e banque belge et a recruté 130 personnes en 2008. Les profils recrutés étaient majoritairement orientés vers le retail banking, l'IT et le marketing. La progression de la clientèle privée va rendre des recrutements nécessaires en 2009. Un recrutement pas tout à fait comme les autres est actuellement en cours pour remplacer Yves Delacollette, le directeur général. Est-ce que le processus de recrutement a déjà atteint le stade de la short-list ? La réponse de Hans Marien, le porte-parole, tient en deux mots : No comment.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close