Guy Quaden, le salaire de la discorde ?

eFC logo

Le gouverneur d'une banque nationale de la zone euro gagne plus (en brut) que le directeur de la BCE. Normal ?

Dévoilé par L'Écho début mars, le montant du salaire de Guy Quaden, gouverneur de la Banque nationale (474 792 euros brut contre 124 220 euros pour Ben Bernanke de la Federal Reserve et 345 000 pour Jean-ClaudeTrichet de la Banque de France) n'a pas laissé indifférent. Ce salaire, publié dans le rapport annuel de la banque, est, selon la porte-parole Kristin Bosman de la Banque nationale, égal à celui du prédécesseur de Guy Quaden plus l'inflation. De plus, il faut relativiser, ceci est un montant brut.

Le sénateur Alain Destexhe (Mouvement Réformateur) s'est dit écceuré et a jugé cette rémunération hautement anormale pour une fonction qui est plutôt celle d'un haut fonctionnaire que d'un dirigeant de banque. Comment respecter l'État s'il autorise de telles pratiques et de tels écarts ?, s'est demandé le sénateur cité dans une dépêche Belga. Alain Destexhe a même demandé que, lorsque le mandat du gouverneur de la Banque nationale sera renouvelé l'an prochain, le gouvernement veille à ce qu'il ne gagne pas davantage que le Premier ministre.

Selon Pascaline Mulet, consultante senior au sein du cabinet de recrutement Fast Luxembourg, le salaire de Guy Quaden correspond au package total d'un managing director ou board member d'une banque majeure sur le marché luxembourgeois . Au Grand-Duché, un salaire d'un dirigeant de banque peut monter jusqu'à 800 000 euros annuels.

Close