La direction financière, un tremplin qui peut se transformer en siège éjectable

eFC logo

Le directeur financier est-il le meilleur marchepied vers le poste de directeur général ou un siège dangereusement éjectable en cas de départ du directeur général ? Selon une étude récente menée en France par Deloitte auprès des sociétés du SBF 120, 54 % des directeurs financiers (DAF) qui ont changé de poste ont évolué vers la fonction de directeur général, après 5 ans et demi en poste en moyenne.

Au sein du comité de direction, le directeur financier est de plus en plus appelé à participer à la stratégie de l'entreprise. En 10 ans, cette fonction est devenue beaucoup plus visible. Les directeurs financiers sont beaucoup plus amenés à communiquer que par le passé , note Joël Poilvache, Regional Manager chez Robert Half International. Par conséquent, le DAF, proche du DG, est l'un des meilleurs candidats pour prendre sa place quand l'occasion se présente.

Seulement, Deloitte constate aussi que cette nouvelle proximité rend la fonction de DAF plus exposée, plus à risques. Ainsi, lorsque le directeur général est remercié, dans la moitié des cas, le directeur financier doit également aller voir ailleurs.

Pour Diana Deleanu, recruteuse chez Randstad Professionals : deux types de facteurs déterminent le fait qu'un directeur financier devienne ou non directeur général : les compétences et le niveau d'ambition de la personne, d'une part, et l'environnement dans lequel évolue l'entreprise d'autre part.

De manière générale, l'étude de Deloitte constate une augmentation spectaculaire du turnover des directeurs financiers. Et Diana Deleanu de préciser qu'en Belgique la demande pour cette fonction provient principalement de nouvelles sociétés étrangères qui s'installent dans le pays .

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close