Et si vous profitiez des vacances au ski pour réseauter entre financiers...

eFC logo
529293512

Et si vous preniez de la hauteur pour réseauter ?

En ce mois de février vous êtes en train de dévaler les pistes de ski - ou bien vous vous  apprêtez à le faire - et vous vous demandez si les vacances d’hiver constituent l’occasion idéale de concilier détente, sport et business ? Il est vrai que les vacances d’été peuvent parfois être propices aux rencontres professionnelles, de même que certains événements culturels comme le Festival de Cannes.

Mais qu’en est-il des sports d’hiver ? En fait, tout dépend de la façon dont vous envisagez vos vacances au ski. Voici donc quelques conseils pour maximiser les opportunités de réseautage qui vous permettront peut-être de rencontrer votre futur employeur…. sur une piste de ski.

1. Partir entre collègues

Les vacances d’hiver sont souvent l’occasion de partager un bon moment en famille et entre amis. Rien ne vous empêche néanmoins de louer un chalet avec des collègues de travail. « Le fait de se voir dans un contexte autre que professionnel peut renforcer les liens avec vos collègues et vous montrer sous un jour meilleur », relève un coach en recrutement.

Il existe même des sites chargés de mettre en relation des professionnels désireux de partir ensemble, à l’instar de Ski Network qui s’adresse aux professionnels du conseil et de l'IT de la City adeptes de la poudreuse.

2. Soignez votre forme

Avant de partir, entretenez au mieux votre forme physique, surtout si vous voulez dévaler les pistes noires avec vos pairs aguerris. C’est encore plus vrai si vous êtes banquier ou consultant, car d’après une récente étude, ne pas vous soucier de votre forme physique pourrait pénaliser votre carrière professionnelle.

La nouvelle tendance 2018 c’est le ski connecté avec une multitude d’objets et d’options qui couvrent presque l’ensemble de vos besoins qu’il s’agisse de vous assurer une ambiance relax ou d’améliorer votre manière de skier.

Et puis avouez que mettre dans la partie loisirs de votre CV « pratique régulière d’un sport de haut niveau » attirera davantage l’attention des recruteurs que la simple mention « ski ». Profitez-en pour pratiquer d'autres sports (raquette, snowboard,...) et vous initier aux dernières tendances (snowkite, splitboard...), tout ce qui vous distinguera dans un CV étant le bienvenu.

3. Bien choisir sa destination en France…

Val Thorens, Tignes, Val d’Isère, Les Deux Alpes,… : la France est souvent considérée comme étant le plus grand et plus beau domaine skiable au monde, avec une offre de stations de ski fournie et de grande qualité qui a assis sa réputation à l’international. Au point de convaincre certains professionnels de la finance de s’installer définitivement sur place, à l’instar du trader britannique Nino Constantini qui a élu domicile à Chamonix où il gère ses affaires financières.

Dans tous les cas, optez plutôt pour des stations cossues où, du fait de leur pouvoir d'achat élevé, de nombreux financiers y passent leur séjour. Et si vous êtes étudiant sans le sou ou jeune diplômé en finance, le journal L'Etudiant a jadis recensé cinq stations de ski où vous ne vous ruinerez pas, quitte à faire un petit job sur place pour financer vos vacances et multiplier les contacts...

 4.. ou à l’international

Cela dit, rien ne vous oblige à rester dans l’Hexagone. Des traders et gestionnaires de fonds se sont eux aussi définitivement installés à Verbier, en Suisse, notamment pour des raisons fiscales et/ou pour se rapprocher de leur clientèle fortunée. « Sachez qu’il y a environ 80 pays dans le monde où se pratique le ski et presque 2000 stations sur la planète », note Vanessa, une internaute qui a établi un classement des 5 stations de ski… pour les traders !

La destination tendance pour 2018 ? La Corée du Sud bien évidemment, popularisée par les Jeux olympiques d'hiver, même si les stations de la région de Pyeongchang restent loin des standards alpins...

5. Participez à la vie de la station

Difficile de nouer de nouvelles relations si vous restez cantonné bien au chaud dans votre chalet, d’autant plus que ce ne sont pas les rencontres professionnelles et autres événements corporate qui font défaut dans les stations de ski. Le forum économique de Davos en Suisse est le plus connu (et le plus sélect) : chaque année s’y côtoient dirigeants de fonds d’investissement,  banquiers d’affaires et consultants en stratégie qui amorcent les deals des prochains mois.

Plus généralement, les stations de sports d’hiver regorgent d’événements où vous pourrez développer votre réseau professionnel. Les 5,6 et 7 février se sont tenus Les Sommets du Digital, où pendant 3 jours d’immersion dans la Clusaz se sont réunis les meilleurs spécialistes du digital et de l’innovation. Au programme : conférences, masterclass, networking, soirées privatives, animations et ski.

Autre initiative réunissant les patrons de l’écosystème digital français (un secteur visiblement féru de ski) : les « Big Boss font du ski » qui se tient chaque année aux Arcs 1800, dans une ambiance alliant sport, réseautage d’affaires et surtout beaucoup de fun.

6. Et si vous êtes allergique aux sports de glisse ?

Tout le monde n'aime pas le ski (certains même le haïssent ! ). Ce loisir ne serait d'ailleurs pas si incontournable qu’il y paraît au moment des vacances d'hiver. En effet, si 20% des Français choisissent le ski, 31% préfèrent une destination où le soleil sera au rendez-vous tandis que 35% optent pour une escapade urbaine pour mieux découvrir une ville, révèle une étude Trustpilot. D'autant que ce ne sont pas les destinations qui manquent... Dans ce cas, les conseils précédents peuvent aussi s’appliquer. Il suffit juste d’imaginer un autre décor, loin des pistes de ski…

Crédit photo : Blue Images / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close