Confessions d'un serial candidat à Londres : le French Kiss

eFC logo

J'ai finalement réussi à avoir un appel d'un consultant. Cela fait maintenant des mois que ma banque d'investissement m'a licencié (ainsi que mes 200 compères dans la foulée de la chute de Lehman). J'ai passé et échoué à de nombreux entretiens, y compris au sein de boutiques dont je n'avais jamais entendu le nom auparavant.

L'époque flamboyante des établissements prestigieux au top de tous les classements et le choix de décliner des offres sont malheureusement bel et bien enterrées.

Le consultant, un des rares survivants parmi la marée de cow-boys qui constituent le secteur du recrutement, me confirme les coordonnées. C'est une société d'investissement française, l'équipe est reconnue. Je ne pouvais pas espérer mieux, 40 jours de congés, me voilà ! Vive la France !

Je me rends à l'entretien dans le West End. Ce premier entretien, me dit-on, vise à vérifier mon adéquation culturelle. La femme que je dois rencontrer est la gardienne des lieux : personne ne pénètre dans le département sans son sceau d'approbation. C'est une ancienne vendeuse actions, si Bloomberg et LinkedIn me servent bien. En quoi cela peut-il être difficile ?

J'attends nerveusement à la réception avant que la gardienne des lieux ne vienne me chercher. Alors qu'elle pénètre dans la pièce, je me lève et me dirige vers elle.

Puis, dans un moment où mon cerveau me fait défaut, je décide d'être aussi continental que possible, les propos du recruteur sur la compatibilité culturelle , énoncés lors de notre entretien préparatoire, résonnant toujours à mes oreilles.

Elle tend le bras pour une poignée de mains... et me voilà approchant la joue pour claquer la bise.

Le reste de l'entretien s'est déroulé par pure courtoisie. J'ai fait le retour de ce qu'il s'était passé au recruteur, qui m'a juré que plus jamais, au grand jamais, il ne me laisserait approcher l'un des ses clients.

Le feedback qu'elle lui a donné ? Ce garçon est vraimmmment trop présomptueux.


Avez-vous vécu des expériences bizarres ou désastreuses d'entretien ? Envie de prendre la plume pour nous raconter ? Si la réponse aux deux questions est oui, écrivez-nous à Editor.fr@eFinancialCareers.fr.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close