Florilège de petites discriminations ordinaires à l'ceuvre dans le recrutement en finance

eFC logo

Avant de recevoir l'appel d'un recruteur ou d'un employeur, il y a tout un monde dont vous n'avez pas idée : la sélection des candidatures. Les marqueurs de discrimination comme on les appelle sobrement sont plus nombreux et plus souvent à l'ceuvre que vous ne l'imaginez.

Des petits préjugés aux discriminations flagrantes en passant par des préférences qui ne résistent pas toujours à l'épreuve des compétences, nous avons collecté au fil des dernières semaines les propos (très) limites reportés par des recruteurs, et tenus par leurs clients tous secteurs financiers confondus (de l'assurance au conseil en passant par la banque, la gestion patrimoniale et la gestion d'actif).

Ces petites phrases, nous les avons gardé anonymes, l'objectif n'étant pas ici de dénoncer mais plutôt de témoigner du chemin qu'il reste à faire...

Et des efforts tout le monde ou presque en fait, de l'avis des consultants interrogés. Sur le terrain, les démarches visant à atténuer les pratiques discriminatoires à l'embauche se multiplient, à l'instar de l'initiative conjuguée de l'agence de notation Vigeo et de l'association A Compétence Egale, qui lancent un système de notation mesurant l'efficacité des cabinets de recrutement en matière de lutte contre les discriminations et de promotion de la diversité (Le Figaro). Et à lire ce qui suit, on se dit que ce projet n'est pas vain.

1 - Trop vieux, trop jeune... au suivant !

28 ans ? Non trop jeune ! Il ne passera jamais avec les clients

Ce candidat est définitivement trop senior, ça ne va pas coller avec les autres managers. On cherche en fait quelqu'un autour de 35 ans, pas plus

Nous ne souhaitons pas de candidats au-delà de 45 ans car ils sont moins faciles à gérer que les jeunes et aussi trop chers

2 - De l'expérience, oui, mais pas n'importe laquelle

A 35 ans, il n'a pas encore managé d'équipe ? Non, c'est louche...

Je ne suis pas chaud pour prendre quelqu'un qui n'a pas changé d'employeur pendant 10 ans, il est certainement incapable de s'adapter

4 expériences en 8 ans ! Ce candidat a la bougeotte, il ne m'inspire pas confiance

3 - Cette école, sinon rien !

Nous cherchons des candidats spécifiquement issus d'une des meilleures écoles de commerce du type HEC, ESSEC, ESCP

J'ai fait telle école et je cherche plutôt un candidat qui a fait la même école que moi

4 - Hommes / Femmes : le portrait robot idéal

Une femme, elle ne tiendra jamais le coup dans ce milieu

On s'intéresse uniquement aux candidat-es, car on cherche à féminiser l'équipe

Quitte à choisir, on préférerait éviter une femme qui arrive sur ses 30 ans, le risque de congés maternité est trop grand

On aimerait bien trouver une femme plutôt jolie qui passe bien avec les clients, pas trop non plus car c'est difficile à gérer sinon dans l'équipe

Nous voulons un homme, une femme ne pourrait pas s'adapter à notre environnement de travail quasi exclusivement masculin

5 - Mauvaise adresse !

Ce n'est pas possible, il habite trop loin du lieu de travail

Oh non, un parisien en région : il ne s'adaptera jamais

Pas d'expat, vous comprenez, il va s'ennuyer s'il passe de NY à la Normandie!

6 - Désolée, vous n'avez les noms d'employeurs sur votre CV qui vont bien

On ne veut pas des candidats qui viennent de X banque, ce sont des tueurs !

Non, on ne veut pas d'un candidat qui vienne de la concurrence. S'il vient d'un autre secteur, c'est même mieux

Pas de candidats qui viennent de cette structure s'il vous plaît, on trouve qu'ils ne sont pas bons

Nous souhaitons rencontrer uniquement des candidats qui viennent de grosses structures

7 - Origines dérangeantes

Comment dire... c'est que nous recevons déjà trop de candidatures du tiers-monde

On est très aimés par les gens du Maghreb, ils veulent tous venir travailler chez nous

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive. Les clichés, les a priori, et autres stéréotypes se glissent souvent subrepticement dans le cadre des processus d'embauches. Si vous en avez déjà été témoin ou souhaitez réagir à cet article, n'hésitez pas à laisser votre témoignage ci-dessous.

Close