OPINION : Les grandes et petites joies d'être sans emploi

eFC logo

Après un licenciement, vous n'échapperez pas à l'inévitable examen de conscience, une extrême nervosité et des questionnements du genre eh bien, je suis dans le pétrin ou bien encore est-ce que je vais dormir sous les ponts ce soir ? . Malgré tout, le fait d'être au chômage peut présenter quelques bons côtés inattendus :

1. Rentabiliser son capital temps

Plutôt que de considérer votre propre maison comme un hôtel où vous rentreriez chaque nuit dans un piteux état, être au chômage signifie que vous pouvez réellement utiliser vos dix doigts. Vous tirerez profit de cette période si vous passez votre temps à faire des petits boulots comme bricoler ou faire du rangement. Par contre, rien de positif à retenir si vous décidez de passer toute la journée au lit à regarder le plafond pendant qu'une pile de vaisselle sale digne d'un étudiant s'accumule et vous ensevelit à jamais dans votre trou.

2. Tourmenter ceux qui ont encore un travail

Pour les chômeurs, rencontrer régulièrement d'anciens collègues sur leur ancien lieu de travail présente deux principaux avantages. Le premier, c'est la consommation gratuite de déjeuners / boissons / dîners puisque dans votre situation actuelle, ils ne peuvent pas compter sur vous pour payer, n'est-ce pas ? Second avantage : l'occasion de redorer ce qui reste de votre ego en vous attardant sur la chance que vous avez. Ce sera d'autant plus facile s'il y a du soleil et que vous pouvez passer du temps au jardin ou sur la terrasse. S'il pleut (et ce sera probablement le cas), focalisez-vous uniquement sur la grasse matinée et les bons moments que vous passez en famille (votre ancienne réputation de bourreau de travail fera vite oublier ce que cela signifie réellement, notamment les querelles interminables à propos du ménage et de la vaisselle que cela sous-entend). Si vous n'avez pas de famille, remplacez celle-ci par la télé, la PlayStation, le minibar et la voiture.

3. Planning

Organiser sa journée peut prendre quelques heures dans l'emploi du temps d'un chômeur. Une fois planifiés les événements principaux, comme trouver un nouvel emploi, jusqu'aux événements les plus anodins, vous réaliserez qu'il n'est que 9 h 30 et que vous n'avez aucune idée de ce que vous allez faire le reste de la journée en attendant que votre conjoint, vos enfants ou votre chat rentrent à la maison. Inéluctablement, le planning inclura l'intention de suivre des cours réguliers au gymnase (probablement tous les jours pour un impact maximum) afin d'être en pleine forme physique lorsque vous décrocherez un nouvel emploi. Cependant, à moins que vous n'ayez de jeunes enfants à la maison qui ont besoin de prendre l'air, cela risque d'être reporté aux calendes grecques (n'oubliez pas d'annuler votre inscription au club de gym, personne ne le fait jamais).

4. Rester éveillé vraiiiiiment tard

S'il n'y a absolument aucune raison pour que vous vous leviez le matin, alors il n'y a rien de tel qu'une bonne grasse matinée. Vous pouvez rester aussi tard que vous voulez à regarder la rediffusion de Plus belle la vie, l'Inspecteur Derrick, La Croisière s'amuse... parfois 4 ou 5 heures d'affilée... pas besoin de changer de chaîne. La seule chose vraiment déprimante quand on regarde la même série d'épisodes depuis son lit, c'est que cela vous rappelle la dernière fois où vous vous êtes fait licencier et où vous avez fait la même chose...

Close