BNP Paribas Fortis renforce son réseau

eFC logo

Fortis a été la victime la plus en vue de la tempête financière de l'automne 2008. Un an après, BNP Paribas Fortis semble être la plus exposée au vent d'optimisme qui souffle à nouveau. Interrogé à propos de l'atmosphère actuelle, Pascal Detienne, délégué syndical, est serein : le personnel est dans un état d'esprit nettement meilleur qu'il y a 6 mois et naturellement bien meilleur qu'il y a un an. Les résultats du premier semestre vont dans ce sens : perte nette comptabilisée limitée à 17 millions d'euros. En outre, le ratio de capitaux propres Tier 1 est passé à 12,1 %.

Même si 400 départs anticipés ont eu lieu dans le cadre d'un accord datant de 2005, Fortis est actuellement en train de clôturer le recrutement de 200 profils commerciaux destinés au réseau d'agences. Ces recrutements ne sont pas destinés à remplacer certains des 400 départs anticipés.

Hilde Junius, porte-parole de BNP Paribas Fortis, ajoute cette précision : ce recrutement concerne avant tout des personnes titulaires d'un diplôme de type "bachelor".

Le contenu exact du plan industriel qui régira le futur de BNP Paribas Fortis est attendu pour la fin septembre. Pascal Detienne s'attend à ce que la salle des marchés soit concernée par ce plan. Il tient à nuancer : On ne va pas refaire l'histoire, mais on oublie parfois un peu vite qu'ABN Amro avait également une salle des marchés. Si le rapprochement avec ABN Amro avait eu lieu, qui sait ce qu'il serait advenu de la salle des marchés de Fortis ?

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close