☰ Menu eFinancialCareers

Comment éviter d’être blacklisté par les recruteurs en finance ?

Si votre ancien employeur a décidé de vous pourrir la vie , cela peut avoir des conséquences désastreuses pour la suite de votre carrière professionnelle dans l’industrie financière. Parfois, c’est au moment de postuler à un poste que les candidats apprennent que leur ancien patron a pris l’initiative de dire des choses négatives sur eux à leur nouvel employeur potentiel , explique Elaine Aarons, avocate spécialisée en droit du travail.

Souvent, votre ex-employeur se contentera d’un simple coup de fil. Mais d’autres moyens plus sournois, comme le chantage ou la corruption, peuvent être utilisés. Mais rassurez-vous, personne n’est à l’abri, y compris ceux déjà en poste, et ce quelle que soit la fonction occupée. Pour preuve, l’été dernier, des lettres anonymes ont été adressées à des membres de la direction générale de BNP Paribas, révèle La Lettre A (abonnement). En parallèle, une enquête a été menée par l’inspection générale, aboutissant à démettre de ses fonctions un responsable de la banque.

Soignez votre réputation

Si vous êtes candidat à un poste en finance, voici quelques réflexes pour ne pas avoir à se retrouver sur une liste noire :

– Votre CV ne doit pas comporter de mensonges ni d’exagérations. Si nous avons l’impression d’avoir été floués par le CV de quelqu’un, il sera dès lors très difficile de travailler avec lui à l’avenir , reconnaît Oliver Harris, Managing director chez Robert Half à Londres.

– Certains établissements ont développé des outils informatiques pour effectuer un premier écrémage, et par la même occasion, blacklister certains candidats. Pour ce faire, ils n’hésitent pas à faire remplir sur le web un questionnaire apparemment anodin basé sur des critères objectifs : niveau d’anglais, permis de conduire… Rappelez-vous que les logiciels des recruteurs trient les candidatures par ordre de pertinence en fonction des critères de recherche du recruteur.

– Même s’ils s’en défendent, nombreux restent les recruteurs à surfer sur les réseaux Internet à la recherche d’informations compromettantes vous concernant. La finance reste un univers normé, aussi évitez de trop vous singulariser. Ce n’est pas ce qui s’est passé avec Kerviel dans une banque pourtant connue pour être très élitiste dans ses recrutements en salle de marché, et encore moins l’affaire Madoff, qui va faciliter les recrutements de personnes aux profils atypiques ou autodidactes , explique un recruteur français sous couvert d’anonymat.

– N’oubliez pas enfin de bien choisir les personnes référentes que ne manquera certainement pas de contacter votre nouvel employeur. Dans son témoignage, une ex-employée d’un bureau d’analyse financière explique que ce sont les personnes pour qui elle travaillait indirectement et qui ne connaissaient pas la nature de son travail qui ont été contactées, alors que ses collaborateurs directs auraient pu fournir de solides références.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici