☰ Menu eFinancialCareers

Moins de BlackBerry, plus de temps partiel

Selon une étude de Robert Half sur les salaires dans les fonctions administratives (Office team salary guide), 50 % des personnes interrogées ont vu leur salaire progresser. Cette bonne nouvelle est à relativiser : pour une bonne partie, cette augmentation est le résultat de l’indexation automatique. Du côté non-monétaire du package salarial, les restrictions ont surtout concerné les avantages les moins répandus (options sur actions, BlackBerry, etc.).

Véronique Bruliau, Associate Director chez Robert Half, identifie les grandes tendances qui se dégagent de cette étude : Les entreprises sont en train de sortir d’une phase de réduction des coûts et entrent dans une phase de stabilisation. L’effort actuel porte sur la rétention du personnel et la préparation de l’organigramme qui sera en place au moment de la reprise. Cette préparation passe par des formations, d’autant plus que les fonctions sont de plus en plus décloisonnées et l’autonomie accordée va en grandissant.

Autre tendance que cette étude met en lumière: le fait que dans l’environnement économique actuel, la plupart des entreprises ont modifié leur point de vue sur le travail à temps partiel. Par le passé, les entreprises considéraient le travail à 4/5 comme étant avantageux pour le travailleur. Avec la crise, elles sont en train de revoir leur point de vue et de considérer le travail à temps partiel comme une situation win / win.

Erik Flauberg, du SPF Économie, fournit les chiffres du travail à temps partiel : Dans le secteur “Activités financières”, le travail à temps partiel tous horaires confondus représentait 14,8 % en 1999, et 21,6 % en 2004.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici