JPMorgan discrète mais efficace à Bruxelles

eFC logo

L'information est passée inaperçue. JPMorgan, déjà présent dans la capitale belge par le biais de JPMorgan Chase Bank et de JPMorgan International vient de créer une nouvelle entité JPMorgan Europe Limited Brussel Branch. Selon la dépêche publiée sur le site Express.be, la nouvelle succursale sera active dans l'activité de "custody" pour le compte de la JPMorgan Chase, qui n'opère pas elle-même en ce domaine .

Présence anecdotique

Cela ne change rien à notre présence à Bruxelles, qu'il s'agisse de nos activités comme de nos effectifs, nous a expliqué un porte-parole de la banque. Il s'agit simplement d'une formalité pour être en conformité avec la réglementation. Nous ne prévoyons pas de nous y développer.

La présence de la banque américaine en Belgique est anecdotique, si l'on en croit les recruteurs que nous avons interrogés. Ils ont réduit fortement la voilure au début des années 2000, nous a dit un manager d'un grand cabinet de recrutement. Toutefois, leur présence a été maintenue et est bien réelle avec une équipe d'environ 20 à 25 personnes, principalement du front-office en corporate banking et asset management , précise un chasseur.

Sous les feux de l'actualité KBC

La structure a beau être légère et le support de Londres important. Il n'empêche que la très discrète banque d'affaires a récemment remporté d'importants deals en Belgique. Parmi eux, le mandat Amonis, le plus important fonds de pension belge destiné aux professionnels de la santé. JPMorgan tire ainsi profit du développement du secteur en Belgique. Nous sommes ravis d'avoir été sélectionné par Amonis. Cela prouve notre engagement local et notre attachement à travailler avec les investisseurs institutionnels, répondant ainsi à notre volonté d'apporter des solutions aux firmes dans la région et en Belgique en particulier, a commenté le mois dernier John Gout, responsable du Business Development et du Relationship Management pour le Benelux chez J.P. Morgan Worldwide Securities Service (communiqué).

JPMorgan est surtout en ce moment sous les feux de l'actualité KBC. En charge de la réalisation de la cession du réseau de banque privée du bancassureur belge, imposée par la Commission Européenne, la banque d'affaires se montre particulièrement efficace. Le succès semble en effet au rendez-vous puisqu'une dizaine de prétendants se bousculent au portillon pour le rachat KBL European private bankers !

Malgré un dernier trimestre décevant, JPMorgan a conclut l'année avec un produit net bancaire record de 108,6 milliards de dollars et 11,7 milliards de résultat net. Des chiffres cependant qui ne se refléteront pas complètement dans les bonus des employés à Bruxelles comme ailleurs. Le niveau des rémunérations de l'activité banque d'investissement a été ramené à 33 % des revenus, contre 62 % en 2008 (lesechos.fr).

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close