☰ Menu eFinancialCareers

Les métiers phares en 2010

Sans nul doute, 2010 aura aussi ses ups and downs . Qui seront les grands gagnants ? Nous avons étudié avec grand soin notre boule de cristal. En voici le résultat. Et pour ne pas contrarier les absents de la liste, précisons que cette dernière n’est pas exhaustive !

Fonctions front-office en banque privée : Après une année 2009 très difficile, le secteur devrait reprendre du poil de la bête. Nous avons constaté que les établissements commencent à revenir avec une approche plus offensive. Les fonctions de front-office, en particulier les commerciaux expérimentés, devraient à nouveau revenir en force , anticipe Joël Poilvache, directeur du cabinet Robert Half à Bruxelles. À titre d’exemple, BNP Paribas Fortis veut porter sa part de marché en banque privée en Belgique de 12-13 % actuellement à 20 %, voire 25 % à terme. La banque va ouvrir 24 centres supplémentaires de banque privée d’ici à 2012, ce qui portera son parc à 35. BNPPF s’appuiera aussi sur 2 centres de gestion de fortune à Bruxelles et Anvers.

Fonds de pension : En Belgique, cette niche a un avenir prometteur alors que le gouvernement soit faire de Bruxelles un centre de compétences en la matière grâce à un régime social et fiscal avantageux. Déjà 20 à 30 groupes étudient aujourd’hui avec des consultants l’opportunité de domicilier leurs fonds en Belgique, nous confiait récemment explique Philip Neyt, président de l’Association belge des institutions de pension. Il est clair qu’un tel mouvement créera de nombreux emplois directs (asset managers, les compagnies d’assurance…) mais aussi indirects (Big four, gestion comptable, HR, actuaires, compliance officers…) .

Les comptables expérimentés : Ces professionnels peuvent rester sereins quant à leur avenir professionnel. 2010 s’annonce prometteuse. Aussi bien du côté de l’industrie, notamment la distribution et la pharmacie, que du côté des fiduciaires qui emploient typiquement entre 10 et 40 personnes ou encore des grands cabinets d’audit, la demande de professionnels sera au rendez-vous , anticipe Joël Poilvache, directeur du cabinet Robert Half en Belgique. Le contrôle de gestion et l’analyse crédit devraient faire leur retour en 2010 alors que l’année 2009 a connu un certain ralentissement en termes d’embauches. En revanche, le recrutement dans la gestion de trésorerie et le credit management, dynamique en 2009, pourrait fléchir dans les prochains mois, selon les prévisions du cabinet.

Les marchés primaires actions : Selon la dernière étude de IPO Watch Europe de PwC, les marchés européens des introductions en bourse (IPO) ont commencé à montrer des signes de reprise fin 2009. Le troisième trimestre 2009, généralement caractérisé par une faible activité, a enregistré 44 opérations mobilisant 1 799 millions d’euros contre 28 transactions pour seulement 456 millions d’euros au trimestre précédent. L’introduction en Bourse de Movetis en décembre, qui a levé 85 millions d’euros, est la plus importante opération de ce type depuis 2007 en Belgique. Euronext Bruxelles a indiqué début décembre qu’il avait été contacté par cinq à 10 entreprises intéressées par une introduction en Bourse, dont l’une pourrait représenter plus d’un milliard d’euros. La confiance des investisseurs semble se renforcer. Par ailleurs, le nombre de sociétés détenues en portefeuille par des fonds de capital-investissement nous permet d’envisager un rebond de l’activité des IPO probablement au premier semestre 2010 , anticipe Philippe Kubisa, associé du Global Capital Markets Group au sein de PwC France.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici