☰ Menu eFinancialCareers

ING : les nouveaux salaires font des vagues

Pour la première fois depuis les événements de l’automne 2008, une partie du personnel d’une des principales banques présentes en Belgique exprime son mécontentement par une grève. Le SETCa d’ING proteste contre un nouveau système de classification des salaires.

Une convention élaborée chez ING fin 2008 prévoit une classification des salaires qui va de A (le moins élevé) à I (le plus élevé). Les quatre critères utilisés pour déterminer à quel barreau de cette échelle se situe une fonction sont : le niveau de responsabilité, le niveau de connaissances requis, le niveau de liberté d’action dans la résolution des problèmes et le niveau de communication et de concertation.

Pour se mettre en conformité avec la législation européenne, l’âge a été écarté du mode de calcul. C’est là que le grain de sable se glisse dans le mécanisme. Claude Roufosse, secrétaire fédéral en charge du secteur Finances au SETCa, a fait ses calculs : certains membres du personnel d’ING pourraient perdre jusqu’à 100 000 € par carrière. Ce que nous demandons tient en quelques mots : “pas un euro de plus, pas un euro de moins”. Le syndicat socialiste souhaite donc qu’aucun salaire ne soit affecté négativement par cette nouvelle classification.

Pour Chantal Gelders, porte-parole, Dans le nouveau système, des personnes relativement jeunes pourraient avoir sous leur responsabilité des collaborateurs d’ING avec une plus longue carrière qu’eux. Certaines personnes ont du mal à accepter le changement . Elle souligne que, le 22 décembre 2008, les deux autres syndicats ont signé la convention qui établit cette classification des salaires. Elle ajoute : Chez ING, on ne touche pas aux acquis.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici