Le début du règne des cow-boys et des pirates ?

eFC logo

Affaires Kerviel et HBOS, irrégularités intentionnelles d'un petit nombre de traders chez Credit Suisse, la finance serait-elle devenue malhonnête ?

Le Credit Suisse a prévenu aujourd'hui qu'il était peu probable qu'il soit rentable au premier trimestre notamment en raison d'erreurs de pricing dans ses activités de marché résultant en partie, d'irrégularités intentionnelles d'un petit nombre de traders .

L'enquête en interne a confirmé que les contrôles n'avaient pas été efficaces. Les collaborateurs concernés ont vu leur contrat de travail résilié ou ont été suspendus et vont faire l'objet d'une procédure disciplinaire , a précisé la banque dans un communiqué.

Après l'épisode du trader fou chez Calyon l'été dernier et la récente mais non moins polémique affaire SG, le respect des procédures et autres règles de bonne conduite apparaît de plus en plus comme un leurre !

Trash'n'cash gang

Le feuilleton HBOS qui s'est déroulé hier ne dit pas autre chose. La cinquième banque britannique par sa capitalisation banque a perdu jusqu'à 17 % hier sur les marchés, sur la base de fausses rumeurs, pourtant démenties, de problèmes financiers massifs dans la foulée de la crise du crédit. La Financial Services Authority (FSA) vient de lancer une enquête sur d'éventuelles manipulations de cours, selon les informations du Times.

Un certain nombre d'avocats de la City ont de plus en plus la conviction que les banques sont visées, une par une, par des "short-sellers" peu éthiques, et que ces abus sont organisés par une bande de professionnels peu scrupuleux ( trash'n'cash gang ), a dénoncé l'éditorialiste Patrick Hosking dans le Times.

La finance n'est pas "morale" par nature !, rétorque Erick Tripoli, responsable du Trading compte propre chez Van der Moolen. Les rumeurs sont le propre du métier, il y en a 50 par jour, et tout le monde, sans exception, y va de son grain de sel.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close