La Belgique, championne européenne des produits financiers complexes

eFC logo
Superstars

Selon les derniers chiffres de la FSMA, l’organe de surveillance du secteur financier, la Belgique est - et de loin - championne d’Europe des produits structurés. Ainsi, la moyenne belge est de plus de 8.000 euros par habitant investis dans de tels produits, contre 2.000 euros en Allemagne et en France, et moins de 1.000 euros au Royaume-Uni. Les banques et les assurances belges ont attiré quelque 87 milliards d’euros provenant des ménages dans des investissements liés à des produits structurés, particulièrement complexes pour tout un chacun, rapporte De Tijd.

« Ce ne sont pas des investissements illégaux, ou qui recèlent par nature un haut degré de risque, mais ils sont particulièrement complexes pour le commun des mortels  », confirme Jean-Paul Servais, président de la FSMA, qui compte lancer une figure - telle que celle du "Bob" en matière de sécurité routière - pour mieux conscientiser les ménages sur les produits structurés (Belga).

Superviser la commercialisation

Une réforme visant à superviser la commercialisation de ces produits financiers est attendue au parlement. En attendant, l’autorité des services et marchés financiers a lancé un moratoire appelant le secteur financier à ne pas commercialiser auprès des investisseurs particuliers de produits structurés complexes qui ne satisfont pas aux critères établis par la FSMA. Elle a en parallèle entamé une consultation sur l’instauration de nouvelles règles visant à encadrer la commercialisation de produits structurés dont le résultat sera pris en compte lors de l’élaboration d’un règlement obligatoire concernant les produits structurés.

On le constate, la FSMA ne chôme pas. Afin de renforcer ses services, elle entend engager à court terme plusieurs nouveaux collaborateurs avec notamment une expérience dans le domaine des règles MiFID, des assurances, des produits financiers complexes.

Idéalement, rappelons que les professionnels de la vente et du marketing dans le secteur financier doivent être extravertis et sûrs d’eux. Ils doivent pouvoir développer et entretenir les relations avec leurs clients, faire preuve d’excellentes compétences de communication et être en mesure de comprendre les produits financiers complexes. Ils doivent être passionnés par les marchés financiers, travailler sous pression, être à l’aise avec les chiffres et pouvoir réfléchir par eux-mêmes et réagir vite en fonction des conditions changeantes des marchés. Avis aux amateurs…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close