Citibank Belgique : peut-être en vente mais pas tout de suite

eFC logo

Il y a quelques jours, plusieurs journaux du Nord du pays pensaient pouvoir annoncer que les activités en Belgique de Citibank étaient à vendre et que les candidats intéressés s'appelaient Santander ou Société Générale. Lars Seynaeve, le porte-parole de Citibank, s'en tient à un classique nous ne commentons pas les rumeurs .

Un représentant du personnel se montre tout aussi étonné : aucun signe venant de la direction de Citibank en Belgique ne donne l'impression qu'une vente des activités est imminente. Au niveau du groupe, une séparation a été opérée entre le core business et le holding. Le core business regroupe les activités qui ne seraient pas vendues. Grâce à de bons résultats financiers, Citibank Belgique est récemment passée du côté du core business.

Plus tôt cette année, une restructuration a concerné, selon les sources, entre 20 et 40 personnes. Citibank emploie environ 850 personnes en Belgique. Cette restructuration s'est déroulée avec un recours minimal aux licenciements secs. Elle a concerné principalement le middle-office. Les méthodes utilisées ont été les départs en prépension et les non-remplacements.

Le représentant du personnel n'exclut pas à plus long terme que Citibank change de mains : je pense que les acheteurs potentiels préfèrent attendre la fin du procès Lehman Brothers pour se décider.

À vendre ou pas, Citibank Belgique présente des opportunités d'embauche. Lars Seynaeve les détaille : il s'agit principalement d'opportunités pour des profils junior et des fonctions à destination du back-office. D'autres postes sont à pourvoir au niveau du réseau d'agences.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close