Les taxes qui pèsent sur le secteur bancaire belge vont-elles doper les recrutements de fiscalistes ?

eFC logo
Tax

Taxe annuelle sur les établissements de crédit, contribution pour la protection des dépôts, contribution de stabilité financière : on ne compte plus les différentes taxes et contributions qui frappent actuellement le secteur bancaire en Belgique. Tous les acteurs de la place semblent concernés, depuis les succursales des grandes banques jusqu’aux acteurs spécialisés ayant une activité limitée en Belgique.

La Fédération financière belge n’hésite pas à faire part publiquement de son indignation. "Nous pensons maintenant que toutes les limites sont vraiment atteintes. Ces taxes et contributions pèsent très lourd sur la rentabilité du secteur, alors que la politique des pouvoirs publics est de dire aux banques : renforcez vos fonds propres, consolidez votre solvabilité et faites-le avec vos propres bénéfices !". Telle est en substance la déclaration de Michel Vermaerke, administrateur délégué de Febelfin, concernant la contribution bancaire (L’Echo.be).

Des opportunités à saisir ?

Michel Vermaerke précise toutefois que ces dernières semaines, les pouvoirs publics se sont montrés sensibles à ce dossier. Des discussions sont en cours. "Je ne suis pas sans espoir d’arriver à une solution pour 2013, une solution qui ne soit pas au détriment du reste du secteur", confie le patron de Febelfin.

En attendant, qui dit augmentation de la régulation dit recrutement de fiscalistes, d’autant plus que le système de taxation belge demeure complexe. Parmi les offres d’emplois postées sur eFinancialCareers Belgique, un certain nombre concernaient ces derniers temps des postes de Tax advisor Manager, Tax accounting, Legal Consultant et autres spécialistes de la régulation. Et toutes les structures semblent en être friandes, depuis les banques jusqu’aux cabinets d’audit en passant par les sociétés de conseil. Enfin, tout comme les risk managers, les fiscalistes font partie des rares fonctions financières qui ont vu leurs rémunérations augmenter en 2012. Conformément à la loi de l’offre et de la demande…

Salaire Tax Officer / Manager

(selon ancienneté)

5 à 9 ans : 60-90 k€

9 à 15 ans : 75-110 k€

Plus de 15 ans : 100-140 k€

Source : Salary Survey 2012, Robert Walters Belgium

Close