☰ Menu eFinancialCareers

Les banques belges passent avec succès les tests sur les exigences de capital

Eba logo

L’autorité bancaire européenne (EBA) a publié les résultats des besoins de recapitalisation de 71 banques européennes, estimés au total à près de 115 milliards d’euros. Si en France, un déficit de capital a été identifié pour les banques comme Société Générale (2,1 milliards d’euros), BNP Paribas (1,5 milliard) et BPCE (3,7 milliards), la Belgique peut souffler.

En effet, la banque belge KBC, de même que ses homologues néerlandaises actives en Belgique ING Bank et Rabobank, ont toutes satisfait aux critères imposés, à savoir un renforcement de leur position de capital par la constitution d’une réserve temporaire de capital contre l’exposition aux fluctuations de valeur de la dette publique. Par ailleurs, doit également être mise en place une réserve de capital pour réaliser un ratio de capital Core Tier 1 de 9% d’ici la fin du mois de juin 2012.

Objectif également atteint pour la Banque et Caisse d’Épargne de l’État (BCEE), la seule banque luxembourgeoise à avoir été testée et qui une nouvelle fois a pu confirmer sa solvabilité, liée à une gestion résolument prudente, son ratio Core Tier 1 atteignant 13,7 % (Paperjam.lu).

Dexia, un cas particulier

DexiaCertes, l’ABE a indiqué que la banque franco-belge Dexia devra augmenter ses fonds propres de 6,31 milliards d’euros. Néanmoins, cette estimation doit être considérée comme « pro-forma », a prévenu l’autorité, soulignant que le groupe avait été restructuré. « Ce montant a été calculé au 30 septembre 2011 sur un périmètre incluant Dexia Banque Belgique, cédée le 20 octobre 2011 pour la somme de 4 milliards d’euros. Selon la méthodologie de l’ABE, le déficit en capital par rapport au ratio seuil se monterait à 4,2 milliards d’euros à fin septembre sur une base pro forma excluant Dexia Banque Belgique », a expliqué la banque dans un communiqué. Bien que Dexia Banque Belgique n’ait pas passé les tests, elle confirme qu’elle respecte bien les critères définis par l’ABE (RTBF.be).

Une bonne nouvelle donc pour l’entité belge de Dexia qui compte bien tourner la page de ses aventures internationales et se recentrer sur la Belgique, où elle occupe la troisième ou quatrième place du marché belge en détail avec 3,8 millions de clients, en banque privée (45.000 comptes) et en financement des PME, et caracole en tête pour le financement des collectivités locales et du secteur public et social où elle a 33 milliards d’euros d’engagement (Agefi Hebdo).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici